23 mai 2022

Défiscalisation : les 10 astuces pour réduire efficacement vos impôts.

La défiscalisation, chaque année le montant de vos impôts vous fait peur et vous réfléchissez à des solutions pour les réduire ?

Chaque année, c’est stressant de recevoir sa feuille d’impôt. Mais sachez qu’il existe des solutions parfaitement légales pour réduire votre facture fiscale. En effet, en matière de défiscalisation, vous pouvez investir votre argent dans l’immobilier, les fonds d’investissement ou encore dans le domaine du bois. Découvrez dans cet article les 10 dispositifs pour réduire vos impôts.

La défiscalisation en 2022, un jeu d’enfant avec ces 10 astuces !

1- La défiscalisation dans l’immobilier avec la loi Pinel.

Vous avez certainement déjà entendu parler de la loi Pinel. C’est une solution de défiscalisation qui vous permet d’investir dans l’immobilier locatif et donc d’avoir des impôts réduits. En effet, la réduction est de 12% mais à la condition que vous louiez votre bien pendant une période de 6 ans. Plus vous vous engagez longtemps, plus la réduction d’impôt sera importante : 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans.

quest ce que la loi pinel

Cependant, pour profiter de la loi Pinel, vous devez respecter certaines règles. Tout d’abord, il existe un plafond d’investissement de 300 000 euros et un plafond de loyer qui varie selon le bien concerné et la région. Tous les logements sont concernés (anciens ou neufs), mais toutes les régions de France ne sont pas éligibles au dispositif Pinel. Dans le cas d’un bien ancien, des travaux de rénovation peuvent être nécessaires.

2- Réduisez vos impôts grâce aux secteurs protégés et à la loi Malraux

Toujours dans le domaine de l’immobilier, vous pouvez être intéressé par la loi Malraux. Mais cette loi ne concerne que les propriétaires d’immeubles situés dans des secteurs sauvegardés ou des zones dégradées. Comme la loi Malraux vise à préserver le patrimoine architectural français, elle vous aide à faire des travaux pour réhabiliter un bien protégé. Ainsi, en termes de défiscalisation, c’est une bonne idée, car vous avez droit à des réductions d’impôts. Celles-ci s’élèvent à 30% des dépenses pour les travaux dans un secteur sauvegardé et à 22% pour les immeubles situés dans une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager. Comme la loi Pinel, ce dispositif n’est valable que si vous louez le bien pendant au moins 9 ans.

3- L’investissement dans un monument historique

Pour bénéficier d’une défiscalisation intéressante, vous pouvez également investir dans un monument historique français. Pour que le bien soit qualifié de monument historique, il doit bénéficier d’un agrément spécifique délivré par l’administration fiscale ou bien avoir le label  » fondation du patrimoine « . Et la bonne nouvelle, c’est qu’il y en a beaucoup en France. Ainsi, vous pourrez déduire les intérêts de l’emprunt de votre revenu global. Le montant des travaux ne doit pas dépasser un plafond. Les conditions sont de louer et de conserver le bien pendant une période de 15 ans.

monument

4- LMNP : acheter une résidence de service

En matière de défiscalisation, vous pouvez également vous tourner vers l’achat d’une résidence de services. Elle peut prendre différentes formes : résidence étudiante, résidence de tourisme ou encore un EHPAD. Il s’agit d’une location meublée non professionnelle qui vous permettra de réduire vos impôts. En effet, vous aurez une défiscalisation de 11% du montant total investi, mais le logement doit être neuf. Ainsi, vous bénéficierez de la loi Censi-Bouvard et comme les autres moyens de défiscalisation immobilière, vous devez louer pendant 9 ans minimum. Tout comme la loi Pinel, l’investissement est plafonné à 300 000 euros.

statuts lmnp

5- L’investissement industriel, une bonne solution ?

C’est la loi Girardin de 2018 et elle concerne les investissements dans le secteur industriel, mais aussi dans le logement social dans les DOM-TOM. Vous achetez un bien industriel ou à vocation sociale. La défiscalisation est très intéressante, car elle peut aller jusqu’à 50% du montant investi. De plus, la durée de location est de 5 ans minimum.

Investir dans l’immobilier vous permet de réduire vos impôts, mais aussi de créer un patrimoine. Mais d’autres solutions existent que nous vous expliquons dans les cinq points suivants.

6- Pensez à la filière bois pour réduire vos impôts

On ne pense pas tout de suite à investir dans le bois et pourtant cela peut vous permettre de défiscaliser. En effet, si vous investissez dans la filière ou dans un groupement forestier, c’est un moyen pertinent de réduire vos impôts sur le revenu. En effet, une réduction d’environ 18% si vous achetez des terres. Le taux passe à 25% si vous faites partie d’une organisation de producteurs.

la filière bois

7- Le plan d’épargne populaire est une option à ne pas mettre de côté

Votre banquier vous a sûrement parlé du PEP, plan d’épargne populaire. C’est un bon moyen de se constituer un capital et ainsi de bénéficier d’une défiscalisation. L’idée est de mettre de l’argent de côté pour le long terme. Au bout d’un certain temps, la somme contenue dans le PEP sera versée sous forme de rente viagère. Le versement maximum est limité à 92 000 euros, sans compter les intérêts capitalisés. Par ailleurs, la réduction d’impôt varie en fonction de votre tranche d’imposition.

Les rentes viagères sont déductibles de 10% de vos salaires professionnels ou, si le plafond annuel de la sécurité sociale est supérieur à vos salaires, de 10% de ce plafond.

8- Aider les petites entreprises

Si vous êtes célibataire et que vous investissez dans une PME, alors vous agirez de manière favorable en termes de défiscalisation. Toutefois, votre investissement ne doit pas dépasser la somme de 9 000 euros. Pour les couples, le plafond est fixé à 18.000 euros. Dans les deux cas, la réduction correspond à environ 25% de vos versements.

9- Dégrèvement fiscal avec les fonds de placement.

Une autre solution consiste à verser de l’argent dans un fonds commun de placement dans le domaine de l’innovation ou dans un fonds d’investissement local. Là encore, le plafond est de 12 000 euros pour une personne seule et de 24 000 euros pour un couple. L’exonération fiscale sera d’environ 25 %. Si vous investissez dans un fonds d’investissement local en Corse, par exemple, la déduction fiscale peut aller au-delà de 25% selon les cas.

10- Réduisez vos impôts en investissant dans le cinéma

Que vous soyez cinéphile ou non, vous pouvez apporter votre contribution en finançant l’une des sociétés de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (ou SOFICA). Vous avez ainsi la possibilité de réduire vos impôts à condition que la SOFICA ait investi 10% de ses actifs dans une société de production. Ainsi, vous pouvez envisager une réduction jusqu’à 48% de vos impôts.