23 mai 2022

Brigitte Bardot au cœur d’une arnaque : son message alarmant

Brigitte Bardot est une fois de plus confrontée à des « fake news » et déplore que ses fans en fassent les frais.

En effet, elle est victime d’une usurpation d’identité et plusieurs de ses fans ont été lésés financièrement.
Brigitte Bardot, comme ses fans le savent, n’est pas le genre de personne à se taire face à l’injustice. Mais généralement, c’est pour les droits des animaux que celle que l’on surnomme BB a osé élever la voix.

Brigitte Bardot

Aujourd’hui, en vieillissant, c’est parfois sur des sujets politiques qu’elle prend ses aises. Et beaucoup de ses fans déplorent qu’elle soit si prompte à prendre position dans de tels domaines. D’une part parce que les convictions qu’elle défend sont radicales et d’autre part parce que sa notoriété pourrait en pâtir. Or, sa notoriété est importante lorsque son combat est du côté de la cause animale. En effet, quels que soient les reproches que l’on peut faire à Brigitte Bardot, personne ne peut lui enlever le fait qu’elle a donné sa vie pour la défense des animaux. Un combat qu’elle continue de mener.

Mais si elle fait particulièrement parler d’elle depuis le 6 mai dernier, c’est pour se défendre et défendre ses fans. En effet, Brigitte Bardot a été victime d’une usurpation d’identité. Et cela a causé des désagréments financiers à plusieurs de ses fans. Sur les réseaux sociaux, generationdeux vous le disait plus haut, BB prend la parole pour interpeller le plus grand nombre sur ce sujet délicat.

Brigitte Bardot et sa fondation ont une aura enviable

Les spécialistes de l’arnaque en ligne savent qu’ils ont tout intérêt à avoir une bonne image pour tromper la vigilance des internautes. Et ils savent aussi que l’image et le nom de Brigitte Bardot ont une réputation importante. Notamment grâce à la fondation qui porte le nom de l’actrice retraitée. La Fondation Brigitte Bardot milite pour que les animaux trouvent refuge dans des familles aimantes. Plus généralement, elle milite pour la protection des animaux sauvages et domestiques. Et ce combat se fait aussi bien en France que dans le monde entier. Il est donc difficile de trouver une image plus attractive que celles de BB et de sa fondation pour convaincre les internautes des qualités d’une marque.

brigitte bardot maintenant

Mais les fans de Brigitte Bardot le savent, generationdeux n’en doute pas, l’ancienne actrice n’est pas du genre à vendre son nom et son image au plus offrant. Ses convictions et ses engagements sont si importants pour elle qu’elle ne prendrait jamais de tels risques. Notamment pour protéger son association et son rayonnement sur le terrain. En bref, il est difficile d’imaginer qu’une marque puisse être associée à Brigitte Bardot sans son consentement et surtout sans qu’elle ait une confiance aveugle dans les produits en question. Mais c’est là que le bât blesse. S’il était si inconcevable pour ses fans de la voir associée à une marque, il était tout aussi inconcevable de voir une marque mentionner son nom sans l’accord de Brigitte Bardot.

Pourtant, il s’agit bien d’une usurpation d’identité. Et Brigitte Bardot n’a pas tardé à alerter ses fans. Malheureusement, certains d’entre eux étaient déjà tombés dans le piège de cette arnaque.

Un appel radical, une alerte pour protéger ses fans

Le message que Brigitte Bardot adresse à ses abonnés, et aux internautes en général, est sans équivoque. En effet, elle précise même qu’elle est elle-même en contact avec la police pour dénoncer l’usurpation d’identité dont elle est victime. Son message est apparu sur Twitter. Sur ce réseau social, elle est suivie par plus de 66 000 personnes. Et generationdeux ne doute pas que cela suffira à faire diffuser l’alerte sur la Toile. D’autant que votre magazine n’est pas le seul à en parler dans ses colonnes. Nos collègues de Femme Actuelle ainsi que ceux du magazine en ligne de Yahoo ont également pris soin de partager le message de Brigitte Bardot. Un message éloquent et clair.

« Je mets en garde tous les internautes contre une publicité et de fausses interviews diffusées sur les réseaux sociaux pour une gamme d’huiles essentielles que j’ai créée : « Extrait essentiel CBD » aux vertus de réduction de la douleur, de l’anxiété et autres. C’EST UNE ARNAQUE ! De nombreux internautes se sont fait avoir en commandant le produit qu’ils n’ont évidemment jamais reçu mais ont malheureusement vu leur compte bancaire débité de 89 euros ! J’invite toutes les personnes concernées par cette arnaque à contacter les services de police compétents, ce que je fais moi-même », a écrit Brigitte Bardot dans un communiqué officiel. Une déclaration immédiatement apparue sur les réseaux sociaux de l’ancienne actrice de cinéma, notamment sur Twitter le 6 mai.