23 mai 2022

Jean Castex (Réforme des retraites) : promet une pension minimale de 1000 €, le point ici

Le Premier ministre a expliqué l’une des mesures mises en place pour les pensions de retraite. Génération 2 partage avec vous ses propos lors de son passage au journal télévisé de France 2 vendredi dernier.

Jean Castex, le Premier ministre, avait promis depuis longtemps une réforme des retraites. En effet, le gouvernement souhaite aider tous les retraités à vivre plus décemment. C’est pour cette raison que le ministre de l’économie a également instauré la prime d’inflation de 100 euros. Tous les retraités qui gagnent moins de 2.000 euros nets par mois et qui habitent en France peuvent en bénéficier. En ce qui concerne la réforme des retraites, l’objectif est de permettre aux Français de percevoir un minimum de 1000 euros par mois.

La réforme des retraites : un bon moment pour la lancer ?

castex

On sait que les personnes qui sont à la retraite et qui perçoivent des pensions modestes sont les plus touchées par la hausse de l’inflation. La réforme des retraites peut-elle donc les aider ? Vendredi dernier, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la nouvelle aux Français. Est-ce une bonne nouvelle ? L’approche des élections présidentielles est évidemment fortuite…

En effet, lors du journal de 13h sur France 2, l’homme politique a expliqué que les ressources mensuelles des retraités doivent être réévaluées pour suivre l’augmentation du coût de la vie. Voici ses propos : « Le minimum vieillesse a été réévalué sous ce quinquennat de 100 euros par mois pour être porté à 917 euros par mois. Pour ceux qui sont au-dessus de ce niveau, l’augmentation sera conforme à l’inflation ». Jean Castex ajoute également : « Nous allons corréler le montant des pensions à celui de l’inflation. Cela a déjà été décidé.

La réforme des pensions est inévitable ?

premier ministre

Le Premier ministre n’a cependant pas donné plus d’informations. En tout cas, il a expliqué que la réforme des retraites a commencé. En effet, certaines mesures sont déjà en place pour les retraites agricoles. « Une loi votée à l’unanimité est entrée en vigueur à la fin de l’année 2021 », a précisé Jean Castex. Cependant, quelque chose nous dérange encore. Les pensions de retraite mensuelles ont été augmentées pour suivre l’inflation, qui est de 1,1 % au 1er janvier 2022.

C’est une exigence de l’article L161-25 du code de la sécurité sociale. Mais, l’inflation a une augmentation de 2,9% comme l’indique le site de l’INSEE en tenant compte de l’année dernière. Alors, pourquoi cette différence ? Apparemment, il y aurait un décalage, car l’augmentation des pensions de retraite est basée sur l’évolution des prix sur la période de novembre 2019 à octobre 2020 et sur la période de novembre 2020 à octobre 2021. Pour information, le gouvernement ne prend pas en compte l’augmentation du prix du tabac.

Des augmentations minimes ces dernières années

jean castex premier ministre

Reprenons la chronologie des augmentations de ces dernières années. En 2018, les pensions ont connu 0 % d’augmentation. Pour 2019, elles ont été réévaluées de 0,3 %. En 2020, selon les situations personnelles, les pensions ont été augmentées entre 0,3 % et 1 %. Enfin, l’année dernière, en 2021, elles ont eu une augmentation de 0,4 %. Ses informations proviennent du site internet de la Cnav.

Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais en 2019, le gouvernement n’avait pas voulu suivre les règles de calcul de base. En effet, il avait décidé de ne pas augmenter les pensions de retraite au niveau de l’inflation, mais bien en dessous. Bien sûr, cette mesure exceptionnelle n’a pas plu à la plupart des gens. Ce fut également le cas pour l’année 2020. En 2021, cependant, le gouvernement a suivi la règle de base et a augmenté les pensions en fonction de l’inflation. Alors, le moment est-il venu de procéder à une réforme des pensions ?

Réforme des pensions : quelle est l’échéance ?

Lors de sa présence sur le plateau du JT de France 2, le Premier ministre, Jean Castex en a profité pour parler de la réforme des retraites tant attendue. Il a également évoqué le montant mensuel des pensions de retraite. « Le président de la République a annoncé que dans le cadre de l’indispensable réforme des retraites qui devra intervenir, il ne pourra pas avoir de retraites complètes (régime de base et retraite complémentaire, NDLR) inférieures à 1000 euros, il y en a déjà trop dans notre pays », a annoncé l’homme politique. Il ne reste plus qu’à attendre le calendrier de mise en œuvre.