3 juillet 2022

Fabienne Carat : ses confidences poignantes sur sa rupture avec le père de son bébé.


Depuis le temps qu’elle l’attendait ! Après avoir caché sa grossesse, Fabienne Carat accepte de se confier à nos confrères sur sa fille. Après l’émotion de l’accouchement, elle doit se rendre à l’évidence. Le père n’est pas là et il ne le sera (probablement) jamais ! Génération 2 vous raconte les tenants et aboutissants de ce couple mystérieux !


Fabienne Carat a tellement rêvé d’un bébé que le ciel a fini par le lui accorder. Mais comment va-t-elle élever le bébé sans le père ?

Fabienne Carat, mi-figue, mi-raisin !

fabienne carat instagram


Fabienne Carat a attendu d’être enceinte de sept mois pour nous annoncer cette excellente nouvelle. En 2022, elle ne sera plus jamais seule et devra désormais assurer pour deux. Née au début du mois de décembre, cette jolie petite fille a de quoi vivre. En effet, l’ancienne héroïne de Plus belle la vie illumine les plateaux de télévision à chacune de ses apparitions. Cependant, lorsque les caméras sont éteintes, elle ne cesse de réfléchir. Désorientée face à l’absence du père, elle tente de trouver un moyen pour que Céleste ne souffre jamais de cela. Et Dieu sait que ce n’est pas une tâche facile ! En exclusivité, elle partage ses nombreux doutes avec nos confrères. Génération 2 nous explique tout en détail !

Un cadeau du ciel

fabienne carat enceinte


Quand on lui demande pourquoi elle a choisi ce prénom, Fabienne Carat déclare que « c’est la façon dont elle est entrée dans ma vie qui m’a décidée. » Plus que jamais, elle considère que « cet enfant est un cadeau du ciel ». D’ailleurs, elle rappelle que Céleste « a une grande signification en plus d’être original, il lui correspond complètement. » Comme tous les parents, elle fait « pas mal de recherches » en amont et prépare une « liste ». Tout se décidera lorsque le nouveau-né sera posé sur son ventre. Dès qu’elle découvre le « visage » de sa fille, la solution lui apparaît comme une évidence.


Pour Fabienne Carat, il n’était pas question de prendre un congé maternité et encore moins de se reposer sur ses lauriers. Un peu plus d’une semaine après son accouchement, elle est très attendue sur le plateau de Section de recherches. Elle avoue que ce retour à la réalité a été douloureux et « difficile ». Heureusement, elle peut compter sur le soutien indéfectible de sa « sœur et de sa mère » pour veiller sur Céleste. De plus, la production est tolérante et allège son emploi du temps. Pour commencer, elle lui impose  » un jour et deux nuits  » loin de sa jolie princesse. Son objectif est simple : « [S’en] occuper, mais aussi [se] reposer, se refaire une santé et reprendre le sport » ! Quant aux fêtes de fin d’année, la variante Omicron change la donne. Heureusement, elle avait préparé le terrain avec Stéphane Plaza. Même si cela a fait polémique, il a offert un emploi à Carole et trouvé un bien immobilier adapté !

Au fond de son âme, Fabienne Carat est inquiète…

fabienne carat origine


Lors de précédentes interviews, Fabienne Carat n’a jamais caché son rêve de devenir mère. Maintenant qu’elle a la quarantaine, elle sait que ce ne sera pas facile d’arriver à ses fins. Pour couronner le tout, ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la réaction de son père. Cependant, elle ne regrette rien car il a imposé sa décision de prendre ses distances avec elle. « À part accepter la situation, il n’y avait pas grand-chose que je pouvais faire. Je ne veux pas forcer les gens ». Bienveillante ou optimiste, elle précise que « la porte est ouverte, je ne juge personne et encore moins lui. Il viendra quand il aura nvi. » Malheureusement, elle n’a pas la recette pour créer des liens entre lui et Céleste. « S’il n’est pas prêt, je ne peux rien y faire » On comprend alors que la balle est désormais dans le camp de Monsieur !


Selon lui, il ne s’attendait pas à ce qu’elle tombe enceinte. Entre les lignes, on comprend qu’il n’était « pas du tout préparé à ce coup, ni prêt à l’assumer ». Certes, cela la rend maussade voire « triste ». Cependant, déterminée à tout faire pour assurer dans un avenir proche, Fabienne Carat annonce qu’elle « se sent assez forte et qu’elle ne manquera de rien ». Face à un tel discours, la rédaction de Génération 2 a les larmes aux yeux. Dans cette période de santé compliquée, il est compliqué d’élever un enfant. D’autant plus quand l’un des deux n’assume pas ses responsabilités. Souhaitons-lui beaucoup de courage. Nous lui envoyons de la bonne volonté. Rendez-vous dans le prochain numéro et à bientôt pour de nouvelles aventures !