3 juillet 2022

Anaïs Camizulli, furieuse : elle révèle tout sur ses 2 hospitalisations et sa plainte.


La star de télé-réalité, gagnante de la saison 7 de « Secret Story », rompt le silence car les rumeurs se multiplient sur ses deux récentes hospitalisations. Elle dit tout aux internautes pour que le cyber harcèlement dont elle est victime cesse.

anais tele realite


Anaïs Camizuli est une jeune femme de 33 ans très active sur les réseaux sociaux. Une véritable star de la télé-réalité aux yeux du public. Médiatisée, elle n’est pourtant pas du genre à révéler absolument tout de sa vie à ses abonnés. Surtout lorsqu’il s’agit de sa santé. Or, c’est contre la volonté d’Anaïs Camizuli que le public a su qu’elle avait été hospitalisée à deux reprises récemment. En effet, elle n’avait pas du tout décidé d’en parler sur les réseaux sociaux. Cependant, elle a été contrainte de le faire suite à une vague de rumeurs persistantes, d’un cyberhacking dont elle serait victime.

Le fait est que plusieurs membres du personnel médical de l’hôpital où elle a séjourné auraient transmis son dossier médical à la blogueuse Aqababe. Ce dernier ne l’aurait pas révélé mais les rumeurs ont alors commencé à enfler sur le Web. Des rumeurs selon lesquelles Anaïs Camizuli souffrait d’une infection due à un staphylocoque, contractée lors d’une chirurgie esthétique à la mode mais apparemment très dangereuse. Cependant, quelques jours avant le début de ces rumeurs, d’autres stars de la télé-réalité ont témoigné pour parler de leurs infections. Elles sont quatre au total, dont Luna Skye et Emilie Amar pour ne citer qu’elles. Et Luna Skye a même déclaré que son pronostic vital était engagé, dans un live du blogueur Marc Blata.


Anaïs Camizuli est naturellement dans les vapes. Si elle tente de conserver sa palme, elle ne s’arrête pas là. Elle fait d’abord le point sur sa santé avec ses abonnés, obligée de se justifier en bref. Puis elle dit qu’elle va retrouver les noms des personnes qui ont envoyé ses dossiers médicaux à Aqababe et porter plainte. Génération 2 peut même vous dire que ce 15 décembre, Anaïs Camizuli affirme dans une de ses stories Instagram avoir retrouvé les noms des personnes qui auraient divulgué son dossier. Avec l’aide de son avocat, elle va faire valoir ses droits au secret médical.


Anaïs Camizuli est désolée de se justifier, elle contacte son avocat.


La jeune femme est dégoûtée de devoir se justifier devant les internautes. Mais maintenant que le pire est dit sur elle sur le Web, elle constate qu’elle n’a plus le choix. Pourtant, pour Anaïs Camizuli, la notoriété ne doit pas être un obstacle à sa liberté. Et encore moins un obstacle à ses droits ! Déprimée, elle parle de tout aux internautes. Mais elle réaffirme au passage que si le secret médical avait été respecté, elle aurait préféré ne pas parler de ses séjours à l’hôpital ou de sa santé en général. Génération 2 ne peut que l’admettre, il est terrible d’imaginer qu’un sujet aussi sensible que la santé soit traité comme un scoop. Surtout pas de la part du personnel médical d’un hôpital.


« En avril, j’ai eu des injections de Hyacorp, cinq seringues dans chaque f*sse. Maintenant, vous savez tout. Tout s’est très bien passé. Vous avez un antibiotique à prendre après, car il y a un risque d’infection, et c’est ce que j’ai fait pendant une semaine. Mais il se trouve que début octobre, j’ai de la fièvre, des frissons partout. Je pensais avoir un Covid, alors je vais à l’hôpital. Ils me disent que j’ai une infection, mais ils ne savent pas d’où », raconte Anaïs Camizuli, à contrecœur. Ses abonnés peuvent arrêter de s’inquiéter ou de croire tout ce qui circule sur Internet, la star de télé-réalité va beaucoup mieux que ce que les rumeurs laissent entendre.

Les coupables potentiels sont pointés du doigt

raphael pepin et anais camizuli


Malgré ses précisions, Anaïs Camizuli s’inquiète forcément que même à l’hôpital, elle ne soit pas en sécurité. « Ça fait un moment que je pense à tout ça, ça me ronge. La personne qui a envoyé mon dossier médical à Aqababe, qu’est-ce qui lui passait par la tête ? Es-tu si pourri à l’intérieur, si jaloux ? Je ne comprends pas pourquoi tu as fait ça », a-t-elle déclaré par la suite. Les internautes avaient toutes les raisons de croire qu’Anaïs Camizuli allait demander une compensation. En effet, les lecteurs de Génération 2 comprendront que ce n’est pas parce qu’elle est célèbre qu’elle accepte que l’on ne respecte pas ses droits les plus élémentaires.


Puis, le 15 décembre, la gagnante de la saison 7 de Secret Story a relevé la tête. La roue a tourné et ce sont ceux qui ont révélé son dossier médical qui vont devoir rendre des comptes maintenant. « Vous êtes 4 filles ! Une aide-soignante dans le service de cardiologie de la Timone. Une infirmière dans le service de cardiologie de la Timone. Une secrétaire médicale à la Timone. Une infirmière au service des urgences de l’hôpital Nord. J’espère que vous allez vous dénoncer car vous allez en subir les 4 ! La curiosité est une mauvaise habitude, ne l’avez-vous pas appris ? J’ai vos noms et prénoms bien sûr ! Vous allez recevoir un joli courrier ! », a écrit Anaïs Camizuli dans l’une de ses stories Instagram. une affaire à suivre ….