20 mai 2022

Emmanuel Macron prêt à annoncer des mesures strictes la semaine prochaine ?


La France se dirige-t-elle vers un verrouillage dans les prochaines semaines ? L’équipe de Génération 2 vous informe


Alors que nous pensions que la France s’en sortait, voici que la 5e vague d’épidémie déferle sur notre territoire. Avec une variante Omicron très virulente et des infections qui montent en flèche, de nombreux Français se demandent si de nouvelles restrictions vont entrer en vigueur dans l’Hexagone. L’équipe de Génération 2 fait le point pour vous sur la situation, et rapporte les derniers propos du président de la République Emmanuel Macron.

France : la cinquième vague est arrivée…

emmanuel macron age


Et c’est reparti… La situation en France est très préoccupante en ce moment. Bien sûr, notre pays n’est pas le seul à être concerné. L’Europe entière est à nouveau l’épicentre du COVID-19. Cela fait maintenant presque deux ans que nous vivons avec cette terrible épidémie. Deux années qui ont complètement bouleversé notre mode de vie. Jusqu’à récemment, l’espoir d’une amélioration était dans tous les esprits. La France a enfin rouvert ses portes. Les entreprises ont commencé à prospérer et le marché de l’emploi a explosé. L’économie et la croissance étaient de nouveau sur les rails.


Le gouvernement d’Emmanuel Macron a mis en place toute une série d’aides pour aider les ménages les plus défavorisés à repartir du bon pied et à affronter l’hiver. On peut penser à la prime de reconversion professionnelle, à la prime Macron, mais aussi à la revalorisation du chèque cadeau, du chèque énergie, ou encore à la prime de Noël. Pourtant, depuis le début du mois de décembre, c’est le choc. Le nombre d’infections repart à la hausse. Selon le Premier ministre, Jean Castex, la 5e vague qui déferle actuellement sur le pays a même dépassé la 4e vague. Le coupable est bien sûr la nouvelle variante d’Omicron. Celle-ci est beaucoup plus contagieuse que les précédentes, y compris la variante Delta. La France s’inquiète…

Vaccination en France : de nets progrès

emmanuel macron jeune


Bien que la cinquième vague soit très inquiétante, la situation en France n’est pas la même que lors des vagues précédentes. De nombreux Français sont en effet vaccinés. Bien sûr, le vaccin fait encore l’objet de nombreux débats, et des manifestations continuent d’avoir lieu chaque week-end. Cependant, le Pass Santé a forcé la main à de nombreux Français, qui ont finalement franchi le pas. Aujourd’hui, pas moins de 77,4% de la population a reçu au moins la première dose. 17,1% des Français ont reçu les deux doses, avec le rappel en plus.


Ces chiffres sont très rassurants. En effet, le vaccin n’empêche pas d’attraper le COVID-19, comme vous le savez probablement. C’est notamment le cas de ses variantes. Cependant, les personnes vaccinées présentent moins de symptômes que les personnes non vaccinées. Elles sont également moins susceptibles d’être hospitalisées, ou pire, de mourir. C’est un grand soulagement pour les hôpitaux français, qui ont été mis à rude épreuve pendant des mois et des mois. La maladie est encore grave, obligeant la plupart des patients à se mettre en congé de maladie. Cependant, tant qu’il y aura des lits dans les hôpitaux, le pays pourra continuer à fonctionner, tout comme son économie.

Des mesures plus strictes la semaine prochaine ?

président emmanuel macron


Face à cette flambée du taux d’infection en France, les citoyens se demandent si des restrictions plus sévères seront mises en place prochainement. Le président de la République Emmanuel Macron a répondu aux questions des Français :

« Je suis régulièrement la situation et je souhaite qu’il y ait au moins tous les 15 jours un Conseil de défense. Nous regarderons l’évolution de la situation, nous ferons comme toujours : avec pragmatisme, mesure et avec la même philosophie. Nous ferons une évolution de la situation et des réponses à apporter. »
Le président Emmanuel Macron a également tenu à rappeler le combat qu’il mène déjà : « Je considère que ce qui a été annoncé il y a dix jours étaient de bonnes décisions. La stratégie que nous avons nous permet de résister. Nous devons continuer à vacciner, à vacciner, à vacciner et à respecter les gestes de barrière ».

Ainsi, pour l’instant, aucune restriction supplémentaire n’est prévue, du moins officiellement. Cependant, face à nos voisins qui reviennent à un confinement partiel ou total, le gouvernement pourrait être contraint d’adopter des mesures d’urgence dans les semaines à venir. L’équipe de Génération 2 vous tiendra informé de l’évolution de la crise sanitaire en France, et de toute nouvelle mesure prise par le gouvernement.