28 novembre 2021

Flavie Flament victime de violences conjugales : ses révélations choquantes


Flavie Flament se dévoile comme jamais sur son passé douloureux


Flavie Flament, la célèbre présentatrice, cache un lourd passé traumatique. Elle revient pour la première fois sur ces violences conjugales qu’elle a subies, et qui s’ajoutent à ses traumatismes d’enfance dus à son viol lorsqu’elle était mineure. L’équipe de Génération 2 vous raconte cette triste histoire.

Flavie Flament : le grand nom de la télévision

flavie flament hamilton


Flavie Flament a fait vibrer le cœur des Français pendant plusieurs décennies sur le petit écran. Quelle immense carrière ! Originaire de Caen, elle voulait devenir écrivain. Mais à 14 ans seulement, elle devient Miss OK ! 88, et apparaît pour la première fois à la télévision. L’année suivante, à l’âge de 15 ans, elle rejoint Laurent Boyer pour la présentation du Boulevard des Clips. Très vite, elle se donne pleinement à sa nouvelle carrière. Elle travaille d’abord dans le domaine de la production aux côtés de Thierry Ardisson, Christine Bravo, ou Philippe Alfonsi.


Flavie Flament passe les années 90 entre France Télévision, M6, et Canal +, pour finalement se retrouver sur TF1. Et c’est un énorme succès ! L’animatrice se retrouve à présenter l’émission Exclusif, qui connaît un énorme succès. Elle enchaîne avec deux autres émissions tout aussi célèbres : Stars à domicile et Vis ma Vie.
Elle est également connue pour avoir été l’épouse de Benjamin Castaldi, avec qui ils ont eu le petit Enzo. Cependant, le couple a divorcé en 2008. A partir du milieu des années 2000, Flavie Flament se fait de plus en plus rare à la télévision. En 2009, elle quitte TF1, après avoir présenté pas moins de 24 émissions différentes en 9 ans.

Traversée du désert, dépression et retour au petit écran

la consolation flavie flament


Ce qui a déclenché le départ de Flavie Flament de TF1 n’est pas seulement dû à des divergences entre la présentatrice et la chaîne. En 2009, son grand-père, qu’elle adorait par-dessus tout, décède à l’âge de 99 ans.
La présentatrice a du mal à s’en remettre, et entame même une psychothérapie. Celle-ci aura un rôle primordial pour la suite de notre histoire. En 2010, Flavie Flament rejoint la chaîne Jimmy, qui appartient au groupe Canal+. Elle y présente deux émissions, Les rois de la casse et L’œil de Jimmy. Cette petite chaîne lui permet de s’occuper sans avoir le stress de la grande antenne. Elle est également présente sur la radio de RTL depuis la même année.
En 2019, Flavie Flament fait son grand retour sur une grande chaîne. Elle choisit M6, afin de présenter L’Atelier. Cette émission se concentre sur le travail des artisans, et se veut être « un antidote à la culture du jetable ». Mais c’est sa carrière d’écrivain qui a fait couler beaucoup d’encre, et dont elle est la plus fière.

Flavie Flament fait des révélations choquantes sur les violences qu’elle a subies

flavie flament la consolation


Flavie Flament s’est essayée à l’écriture à plusieurs reprises, avec beaucoup de succès. Son premier roman, Les Chardons, publié en 2011, rend hommage à son père. Quatre ans plus tard, elle publie, Lulu la mouette, un conte pour enfants.
Cependant, en 2016, elle publie un livre qui s’avère être un coup de tonnerre. Sa fiction La Consolation raconte sa rencontre avec le photographe David Hamilton, qu’elle accuse de viol lors de l’élection de Miss OK ! 88, de manière à peine détournée. C’est une véritable bombe. Le photographe nie les accusations, qui de toute façon ne pouvaient pas être jugées par leur âge. D’autres femmes accusent ensuite le photographe des mêmes faits. David Hamilton finit par se suicider dans sa maison parisienne, sans jamais être jugé.


Flavie Flament a toujours été très ouverte sur le sujet. Elle a juste cette fois-ci ajouté un élément supplémentaire sur ses traumatismes. La présentatrice aurait également été victime de violences conjugales. C’est en tout cas ce qu’elle a révélé à nos confrères de Ciné Télé Revue. Flavie Flament évoque son passé en expliquant :  » Ma notoriété ne m’a jamais intéressée et m’a apporté au final plus de désagréments que d’épanouissement sauf quand il s’agissait de la mettre au service de causes importantes pour moi. Sur ce mouvement de libération de la parole, j’ai un discours nuancé. (…) Il est absurde de croire que dire ‘je suis victime de violences’ suffit à supprimer la douleur. Non, cela la ravive. »

Flavie Flament, pourtant, poursuit toujours ce combat avec ardeur. Elle n’a toutefois pas révélé lequel de ses compagnons s’est manifesté auprès d’elle. Si le nom sortait, cela pourrait avoir d’importantes répercussions judiciaires. Un nouveau combat pour la présentatrice ? A suivre.

>

Richard Hubert

Amateur de la rédaction et correction web. J'ai une bonne maitrise de la création des contenues web répondant aux norme SEO. Freelancer, Je fais partie de l'équipe dynamique de Génération 2.

Voir tous les articles de Richard Hubert →