28 novembre 2021

Sarah Fraisou a voulu mettre fin à ses jours suite aux chantages d’une vidéo compromettante.


La candidate de télé-réalité vit depuis des mois un terrible chantage. Un maître chanteur détient en effet une vidéo intime de la jeune femme et lui réclame 50 000 euros pour qu’elle reste confidentielle. Face à ces menaces, la star des Anges de la téléréalité et de La Bataille des couples a décidé de diffuser elle-même la vidéo, afin que ce chantage cesse définitivement. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, elle s’est confiée en toute honnêteté.

Sarah Fraisou victime d’un maître chanteur

sarah fraisou nue


TPMP : Les candidats de télé-réalité font souvent parler d’eux pour leur frasque et les polémiques sont nombreuses. Mais si le nom de Sarah était sur toutes les lèvres sur Twitter, c’est pour une toute autre histoire. La jeune femme est victime depuis des mois d’un individu qui la menace de divulguer une vidéo intime et privée. En échange de son silence, il lui demande la somme de 50 000 euros. Une somme que Sarah refuse catégoriquement de lui donner. Pour se taire, elle a pris la parole sur ses réseaux sociaux. Elle a raconté toute l’histoire, avant de dévoiler elle-même la fameuse vidéo en question. Pour elle, c’était la seule solution, pour que ces terribles mois cessent définitivement.


La séquence date de 2018, et Sarah Fraisou explique les raisons qui l’ont poussée à l’enregistrer : « Je suis partie célibataire. Je rencontre quelqu’un comme dans n’importe quelle relation, ou n’importe qui qui rencontre quelqu’un, on fait quelques vidéos, on rigole sur place et au final…. On en a tous fait un dans notre vie que ce soit un homme ou une femme. Quand je rentre chez moi et 8 mois après, quelqu’un m’envoie la vidéo et me dit : ‘Petit souvenir, 50 000 euros ? Cyril Hanouna résume alors l’histoire :  » Il voulait 50 000 euros pour ne pas diffuser la vidéo « .


Sarah se confie à sa famille

ahmed sarah fraisou

Pour s’assurer que Sarah paie, le maître chanteur tente de faire pression sur sa famille. Elle le dit elle-même, c’est très mal vu chez elle de faire ce genre de vidéo. Et le maître-chanteur le sait : « Ça a commencé par là, ça a commencé par : ‘On fait comment ? Moi, je galère dans ma vie et puis là, je pense que ta famille ne va pas être heureuse en fait « . Mais après avoir craint pendant des mois que cette vidéo ne sorte sur internet sans que ses proches ne soient au courant, Sarah a décidé de ne pas l’affronter seule, mais d’en parler, avant d’agir :  » Je me suis interrogée. J’ai contacté mes deux grands frères et je leur ai dit : ‘Ecoute, ça s’est passé à tel moment’, j’ai dit à ma mère : ‘Ecoute, quelque chose va sortir et je vais le faire parce qu’il y en a assez à un moment donné’. Elle a pris la douloureuse décision de diffuser cette vidéo après avoir prévenu ses proches car un blogueur Marc Blata avait reçu des captures d’écran de la vidéo :


TPMP : « Il m’a contacté avec une capture d’écran de la vidéo. Là, montée d’adrénaline… Je me suis dit ce que je vais faire, comment je vais le montrer à mes parents. Il m’a dit de la poser, qu’on se reverrait le lendemain pour en parler, qu’il allait avoir la personne au téléphone. Et je me suis dit non, je ne veux pas être au téléphone avec untel ou untel, ce n’est pas la vente aux enchères. Mon corps et cette vidéo ne sont pas à vendre aux enchères.


Sarah a pensé au pire

sarah fraisou avant

TPMP : Mais avant de prendre cette décision courageuse, Sarah était bien seule. Elle a discuté avec son maître chanteur en essayant de lui faire comprendre que ses actes étaient graves :  » Ça n’a pas marché parce que je lui ai dit ‘concrètement, tu vas me détruire, ma famille va avoir honte’. Oui, j’ai parlé de suicide, parce que je lui ai dit : ‘Ces histoires peuvent aller très loin. Maintenant tu veux me faire peur avec ça, il n’y a personne qui me fait peur. En fait, je les lance moi-même ».

Sarah Fraisou a déclaré qu’elle ne porterait pas plainte. Elle souhaite désormais que cette histoire soit derrière elle. Sur Twitter, les internautes ont souligné le courage de la jeune femme. Son maître chanteur, quant à lui, risque 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende, comme l’indique la loi.

Richard Hubert

Amateur de la rédaction et correction web. J'ai une bonne maitrise de la création des contenues web répondant aux norme SEO. Freelancer, Je fais partie de l'équipe dynamique de Génération 2.

Voir tous les articles de Richard Hubert →