9 décembre 2021

Jonathann Daval : Les parents d’Alexia au plus mal, font une déclaration CH0C

Leur existence a été bouleversée, en octobre 2017, lorsque le corps de leur fille Alexia a été retrouvé sans vie dans la forêt. Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents de la victime, sont aujourd’hui prêts à apporter leur témoignage contre Jonathann Daval.

On entend régulièrement parler de l’affaire Daval, où Jonathann Daval est responsable, depuis que le corps d’Alexia a été retrouvé, en octobre 2017, dans les bois de Gray-la-Ville en Haute-Saône. Mais un témoignage inédit est sur le point d’émerger. Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents de la victime, ont toujours estimé que la personnalité de leur fille avait été décrite de manière inexacte dans les différents récits parus jusqu’alors. C’est pourquoi ils sortent le 28 octobre un livre dédié à leur enfant, qui retrace les différentes étapes de ce deuil insupportable.

Cela fait quatre ans qu’elle a été tuée par l’homme qui avait promis de l’aimer

Ils ont bénéficié de l’aide du journaliste et producteur de télévision Thomas Chagnaud pour écrire les pages d’Alexia, notre fille.  » Cela fait quatre ans qu’elle a été tuée par Jonathann Daval, l’homme qui avait promis de l’aimer, expliquent Isabelle et Jean-Pierre Fouillot lors de la présentation du livre. Depuis, nous ne vivons plus. Nous survivons », disent les parents dans la présentation du livre. Les éditions Robert Laffont, de leur côté, promettent « un scénario incroyable raconté de l’intérieur, au plus près du tueur, par tous ceux qui l’ont entouré pendant ces longues soirées de mensonges, de douleur et de manipulation ».

jonathann daval

Le corps partiellement calciné d’Alexia Daval, 29 ans, avait été retrouvé en octobre 2017, deux jours après que son mari Jonathann ait signalé sa disparition. Il avait été confondu par les enquêteurs après des investigations méticuleuses, après avoir feint la tristesse et participé à divers événements de solidarité organisés en l’honneur de sa femme. Jonathann Daval avait finalement reconnu avoir procédé à la crémation partielle du corps d’Alexia dans un bois voisin après une reconstitution du meurtre. Jugé le 21 novembre 2020 à Vesoul, le criminel a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Jonathann Daval voulait-il se suicider ? Une lettre fait des révélations fracassantes

La mère de Jonathann Daval, Martine Henry, a révélé le contenu d’une lettre écrite par son fils dans l’émission Sept à Huit diffusée le dimanche 25 juillet. Dans celle-ci, l’ancien informaticien fait des révélations et parle de ses regrets. Les mots sont les messages de l’âme. Ce dimanche 25 juillet, devant les caméras de Sept à Huit, la mère de Jonathann Daval a lu une lettre écrite par son fils. L’homme condamné pour le meurtre de sa femme Alexia commis en novembre 2017 a écrit ces quelques phrases après ses premiers aveux, sa mise en examen et sa détention. Il les a ensuite transférées à son beau-père et à sa mère début 2018. Trois ans plus tard, Martine Henry partage cette fameuse lettre.

alexia jonathann daval

« Bonjour à vous deux » commence par lire sa mère d’une voix tremblante. Avant de poursuivre : « Je regrette tout le mal que je vous ai fait à tous, ce mensonge, ce geste qui hante mes jours et mes nuits. Je ne peux pas m’empêcher de penser à toi, à Alexia et à Happy [leur chat, ndlr]. Vous me manquez énormément ». Puis dans cette lettre, Jonathann Daval fait allusion à une tentative de suicide. « Je pense à toi tout le temps, tu me manques terriblement. Je voulais profiter de passer un moment de temps en temps avec toi avant de partir la rejoindre, mais je n’ai pas réussi à le faire », écrit-il à cette période de sa vie. Aujourd’hui encore, il est difficile pour Martine Henry de revenir sur cette liaison qui lui « rappelle trop de mauvais souvenirs. »

Jonathann Daval : la lettre « troublante » d’Alexia à sa mort

Les deux familles ont chacune dévoilé une lettre à un moment donné dans cette affaire de féminicide. Isabelle Fouillot, la mère de la victime, a lu une lettre très touchante écrite par sa fille à son compagnon pour la Saint-Valentin lors du procès de son beau-fils Jonathann Daval. Son objectif ? Prouver que sa fille était amoureuse. « Elle arrive avec cette lettre hyper émouvante : ‘Mon Valentin, tu es tout pour moi, mon amour, mon ami, mon confident, je t’aime, j’ai besoin de tes caresses, de tes mots etc.' » explique un journaliste dans un podcast posté sur le site du Parisien en novembre 2020. Une missive qui se termine par ces quelques mots : « Si tu m’aimes, remplis-moi. Je t’aime. »

>
jonathann daval alexia

Jonathann Daval insolvable : comment va-t-il payer sa dette ?

Jonathann Daval, qui a été condamné à 25 ans de prison, doit également verser 165 000 euros de dommages et intérêts aux proches d’Alexia. Insolvable, comment va-t-il payer sa dette ? Alors que l’affaire Delphine Jubillar semble s’accélérer depuis quelques jours, un autre fait divers a fait la une des journaux il y a quelques mois. En novembre dernier, après six jours d’un procès particulièrement douloureux pour la famille d’Alexia Fouillot, le verdict est tombé : Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Mais il devra également verser 165 000 euros de dommages et intérêts aux proches de la victime. Le meurtrier étant ruiné, comment va-t-il payer sa dette ?

C’est maître Carine Delaby-Faure, avocate au barreau de Lille, qui répond à la question pour La Voix du Nord. En prison, Jonathann Daval va pouvoir travailler pour rembourser chaque mois une partie de la somme qu’il doit. Il pourra également vendre sa maison pour cela. Rappelons qu’il est propriétaire de la moitié de leur résidence de Sonjour à Gray-la-Ville (Haute-Saône). L’autre moitié appartient aux parents du défunt, en tant que successeurs. Selon la loi, l’auteur du crime ne peut pas faire partie des héritiers.

jonathann daval taille

 » Souvent, il ne rembourse pas la somme avancée. »

Pour l’instant, la commission a décidé que c’est le fonds de garantie, alimenté par la « solidarité nationale », à savoir les impôts, qui avance la somme due aux victimes. Mais Jonathann Daval devra ensuite bien sûr la rembourser. « Très souvent, il ne rembourse pas la somme avancée », explique le Conseil. Quant aux montants décidés pour couvrir les dommages, s’il est difficile de mesurer la valeur d’un tel préjudice, l’indemnisation est d’environ 70 000 € si la personne est décédée et d’environ 20 000 € pour un viol. Et une victime blessée et handicapée à vie peut être indemnisée par une somme atteignant parfois des millions d’euros. « L’aspect pénal fascine mais l’indemnisation civile marque la fin d’un processus. Lorsque les victimes reçoivent le chèque, elles peuvent enfin tourner la page et se reconstruire », précise l’avocat à nos confrères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *