28 novembre 2021

Omar Sy arrêté par la police ? On vous raconte tout !

Il fallait oser le tenter. Arrêté à Montluçon dans un appartement squatté par la drogue, un Sénégalais a tenté de faire croire qu’il s’appelait… Omar Sy. Moins doué qu’Arsène Lupin et Assane Diop pour changer d’identité, il n’a pas convaincu la police.

Ils l’ont vu, mais ils l’ont bien regardé. Ce mardi 29 juin, un homme a tenté de faire croire aux policiers qu’il était Omar Sy, mais il n’a pas réussi à les mystifier. Cette scène, que l’on peut qualifier de « plutôt cocasse », s’est déroulée dans un appartement squatté du quartier Bien-Assis de Montluçon, dans l’Allier. Comme le rapporte La Montagne, les policiers se sont présentés à la porte de cet appartement le mardi 29 juin pour entamer une procédure d’expulsion.

Ils ont trouvé un jeune homme sénégalais et des éléments qui ont fortement titillé leur flair d’enquêteur : « Une centaine de grammes de résine de cannabis et quelques grammes de cocaïne et d’héroïne », ainsi que « du matériel permettant le conditionnement et la vente de ces produits stupéfiants ». Les policiers, grâce à leur sens aigu de la déduction, ont soupçonné le squatter d’être une nourrice dans un trafic de drogue. Lorsqu’ils ont tenté de l’identifier, l’homme a tenté un improbable bluff en affirmant s’appeler Omar Sy.

omar sy

Le faux Omar Sy a été rapidement démasqué par la police

N’ayant visiblement pas autant de bagout qu’Assane Diop, le personnage incarné par Omar Sy dans la série Lupin, dans l’ombre d’Arsène, le suspect n’a pas du tout réussi à faire avaler son mensonge aux policiers. Ces derniers, qui sont restés très professionnels malgré l’absurdité de la situation, ont tout de même pris le temps de vérifier ses déclarations. Sans surprise, il mentait. « Grâce au passeport du prévenu, les policiers ont pu vérifier qu’il ne s’agissait pas d’un homonyme (…) et qu’il ne s’appelait pas Omar Sy », indique La Montagne ce 1er juillet. Arrêté, le gentleman squatteur a été placé en garde à vue et devrait être convoqué au tribunal très prochainement. En situation irrégulière, le Sénégalais a été placé dans un centre de rétention administrative à Nîmes, en attendant un éventuel procès. Une fin malheureusement bien plus triste que les palpitantes aventures d’Arsène Lupin.

C’est déjà la fin des vacances aux Etats-Unis ! L’acteur Omar Sy a accompagné sa fille de 4 ans, Amani-Nour, pour sa rentrée scolaire. Un moment de tendresse que sa femme, Hélène, a immortalisé et partagé sur Instagram. Omar Sy vit aux États-Unis avec sa femme Hélène et leurs cinq enfants depuis que Hollywood lui a fait les yeux doux. Si les vacances continuent de battre leur plein chez lui, outre-Atlantique, il est déjà l’heure de retourner en classe ! Sur Instagram, la femme de l’acteur, Hélène (présidente de l’association CéKeDuBonheur) a partagé un moment important pour toute la famille Sy : le retour à l’école d’Amani-Nour, la petite dernière du clan !

omar sy taille

Âgée de 4 ans, la petite fille née aux États-Unis en septembre 2017 a eu la chance d’être accompagnée par ses parents pour son tout premier jour d’école. « Back to school day », a écrit sa maman en légende de la photo. Hélène Sy ne peut cacher son émotion et sa fierté. Sur la photo, on peut voir l’interprète d’Assane Diop dans la série-phénomène Lupin, tenir la main de son petit dernier. Émouvant… Cette dernière, qui apparaît de dos, porte un joli sac à dos rose avec des licornes dessus. Perles de couleur dans les cheveux, Amani-Nour est habillée d’un short en jean et d’un t-shirt.

Omar Sy, quant à lui, est habillé d’un jean, d’un t-shirt noir et d’une paire de baskets blanches et bleues. Bien qu’il soit également dos à la caméra, on peut voir qu’il porte un masque chirurgical. Le cliché a été re-partagé par l’heureux papa poule, via sa story Instagram. Les parents de Selly, Sabah, Alhadji, Tidiane et Amani-Nour (19, 17, 14, 11 et 4 ans) ont reçu une flopée de compliments et de vœux dans la zone des commentaires, de la part de leurs fans. « Un moment de pur plaisir », « Trop mignon », « Faire la rentrée des classes avec son papa ! », « Magnifique », « Joyeuse princesse de la rentrée des classes », « Papa cool », peut-on lire sous le post.

Omar Sy : « Quand je vois des policiers tués, vous croyez que ça me rend heureux ? ».

Invité de France Inter ce mardi, Omar Sy est revenu sur une lettre ouverte dans laquelle il dénonçait les violences policières.On le voit rarement en colère, et c’était le cas mardi matin. Omar Sy, invité de France Inter, est revenu sur une lettre ouverte qu’il avait signée il y a un an dans L’Obs et intitulée

>
omar sy filme

« Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France ». Une sortie qui lui a valu de nombreuses critiques. « Ce que je regrette, ce n’est pas la lettre et mes propos, c’est la réaction qu’elle a suscitée. Les gens n’ont pas voulu comprendre ce que j’ai dit », a déclaré l’acteur. « Je ne suis pas contre la police » Selon celui qui incarne Lupin pour Netflix, « les choses sont toujours mises en opposition » : « Pourquoi on ne peut pas dire qu’il y a des policiers racistes. Ça ne veut pas dire que la police est raciste. Je ne suis pas contre la police, et je ne dis pas que la police est raciste, je dis qu’il y a des policiers racistes. Et je ne dis pas que tous les policiers sont violents, mais qu’il y a de la violence », explique Omar Sy.

« Il n’y a qu’une seule chose qui compte pour moi, c’est la justice ».

« Quand je vois des policiers tués, vous pensez que ça me rend heureux ? Quand je dis qu’il y a quelque chose à éclaircir dans le cas d’Adama Traoré, et que je vois un policier tué, je vais être heureux ? C’est fou de penser ça. Vous pensez que je suis à la maison et que je danse des danses africaines bizarres quand un policier est tué ? »

ajoute Omar Sy. Pour lui, « il n’y a qu’une seule chose qui compte pour moi, c’est la justice », et « ce que j’ai appris avec la France, c’est cette notion de justice, et cette facilité à s’indigner quand les choses sont injustes ».

taille omar sy

« Lupin » : L’acteur donne quelques détails sur le troisième volet

Dans une interview, Omar Sy a évoqué quelques pistes qui pourraient suivre le troisième volet de Lupin. Un peu moins d’un mois après la sortie du deuxième volet de Lupin, Omar Sy pense déjà à la suite. Interviewé par le média américain Entertainment Weekly, il a donné quelques indications sur ce qui pourrait se passer prochainement dans la série. Attention, spoilers ! L’équipe de complices d’Assane Diop pourrait-elle s’agrandir ? « Quand on lit les livres, Lupin a de nombreux complices. Dans la série, il n’en a qu’un, Benjamin, mais il a besoin de plus de monde, donc il en embauche, comme il l’a fait avec Philippe Courbet dans la saison 2, révèle l’acteur. C’était intéressant de faire ça.

Et je pense que ce sera encore plus intéressant, à un moment donné, d’avoir un grand casting avec beaucoup de personnes. Parce que quand vous êtes le cerveau, vous ne pouvez pas tout faire tout seul, vous avez besoin de gens. Et pourquoi pas une alliance entre le policier Guedira et Assane ? En tout cas, l’ancien acolyte de Fred ne l’exclut pas. « Je pense que, dans une autre vie, Guedira et Assane auraient pu être amis, car ils ont Lupin en commun. Alors pourquoi pas ? C’est certainement possible. On ne sait pas.

omar sy film

Une série à succès

En tout cas, Omar Sy devrait bientôt avoir des réponses à ses questions, puisque les discussions autour du troisième volet ont commencé. « Nous avons beaucoup d’idées et de choses que nous aimerions dire et faire, mais nous sommes encore dans le processus d’écriture », explique-t-il à Entertainment Weekly. L’acteur français n’a pas caché son plaisir d’interpréter le rôle d’Assane Diop : « Personnellement, je voulais un rôle dans lequel je puisse m’amuser. Lupin est comme un jouet (…) : il est charmant, il y a de l’action, du drame, il y a tout ça. Je peux changer ma tenue et mon apparence tout le temps », dit-il. Il ajoute : « Nous avons un programme divertissant grâce au personnage, et en même temps nous avons des messages à faire passer. C’est tout simplement parfait », dit-il.

Le message à faire passer ? « Il y en a beaucoup, mais je pense que les gens s’identifient à cet homme normal qui se bat contre l’ordre social. Je pense que c’est ce qui résonne le plus dans le monde, surtout en ce moment ». En tout cas, la recette fonctionne toujours. Après le succès de la première partie, la deuxième partie a également été classée comme la série Netflix la plus regardée dans de nombreux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *