25 octobre 2021

Disparition de Delphine Jubillar : Cette menace terrifiante que Cédric avait fait à sa belle-famille

Depuis la disparition de sa femme Delphine dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Cédric Jubillar ne cesse de clamer son innocence. Auteur de menaces envers sa belle-famille, l’homme serait capable de très étranges manipulations concernant ses enfants selon l’avocat de Sébastien Aussaguel (frère de Delphine), Me Jean-Luc Forget.

Depuis près de huit mois, aucune trace depuis la disparition de Delphine Jubillar n’a été retrouvée depuis sa disparition inquiétante le 16 décembre 2020 dans le village de Cagnac-les-Mines. Mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin 2021, son mari Cédric, un peintre-plâtrier de 34 ans, continue de clamer son innocence. Selon l’AFP, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a récemment rejeté sa demande de remise en liberté, car « son maintien en détention est le seul moyen de préserver les preuves et les indices, d’éviter toute pression sur les témoins »

Interrogé par La Dépêche, l’avocat du frère de la femme, Jean-Luc Forget, a confié dans la disparition de Delphine Jubillar que Cédric avait exercé un odieux chantage envers sa belle-famille, les menaçant de ne pas voir leurs enfants Louis (6 ans) et Elyah (2 ans). « Dans les derniers temps, il y avait une sorte de chantage, ils le vivaient comme ça. Il leur a dit : ‘vous ne verrez pas les enfants si vous n’intervenez pas sur telle ou telle personne qui me plante sur les réseaux sociaux’. Ils n’ont pas compris cela. Ils sont là depuis le début pour l’aider, ils sont là dans l’intérêt des enfants. Or, Cédric Jubillar les a mis sous pression, en les menaçant de ne plus voir les enfants. Pour eux, c’est incompréhensible » explique l’homme de loi.

disparition de delphine jubillar

Déterminée à trouver le moindre signe ou indice qui pourrait expliquer la disparition de leur sœur, la famille Aussaguel commence néanmoins à perdre espoir selon Jean-Luc Forget. L’avocat est intervenu lors de l’audience pour demander le maintien en détention de Cédric Jubillar. De leur côté, les trois avocats de Cédric ont dénoncé à l’audience des « fuites continues et insupportables » dans la presse, « orchestrées par on ne sait qui ». L’un d’eux, Me Alexandre Martin, a ajouté qu’une nouvelle demande de mise en liberté serait déposée « rapidement ». Le corps de l’infirmière de 33 ans, qui vivait dans le Tarn avec son mari et leurs deux enfants, n’a pas été retrouvé. Le couple était en instance de divorce. Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Delphine Jubillar : Comment a-t-elle rencontré son mari Cédric ?

Alors qu’elle était encore au lycée, Delphine Jubillar a rencontré Cédric par l’intermédiaire d’un ami lors d’une fête d’anniversaire. Si rien ne s’est passé entre eux durant la soirée, l’artisan a finalement réussi à la séduire dans une discothèque de la région… En 2005, Delphine Aussaguel et Cédric Jubillar se rencontrent pour la première fois. Âgés de « 17/18 ans », ils deviennent amis mais l’alchimie ne semble pas au rendez-vous. « Ils se sont rencontrés lors d’un anniversaire chez un ami commun près d’Albi, c’est une fête qui a lieu en septembre 2005. Le courant passe plutôt bien mais rien de particulier ne se passe ce soir-là » explique Ronan Folgoas, journaliste au service police-justice du Parisien dans le podcast Source Code.

delphine jubillar

Pourtant, quelques mois plus tard, par hasard, ils se retrouvent à la même soirée dans la boîte de nuit Bacardi. Surpris de se revoir et de se croiser dans cette boîte de nuit, Delphine Jubillar et Cédric apprennent à mieux se connaître et commencent à se fréquenter. « Ils vont se retrouver trois mois plus tard en décembre 2005 dans une boîte de nuit Le Bacardi et là le charme va opérer, s’installer et leur relation va se nouer dès cet instant » révèle le journaliste.

Dès ce soir-là, ils tombent amoureux et décident de se marier en juin 2013 lors d’une cérémonie intime en petit comité. La lune de miel du jeune couple se déroule aux Maldives avec une escale à Dubaï. En septembre 2014, leur premier enfant voit le jour, un petit garçon prénommé Louis. Infirmière de nuit dans le service de pneumologie de la clinique Claude Bernard d’Albi, elle croise rarement son mari, qui travaille comme plâtrier peintre intérimaire. En mai 2019, le couple accueille son deuxième enfant, une petite fille prénommée Elyah.

>
disparition delphine jubillar tarn

Courant 2020, Delphine Jubillar avait annoncé son intention de se séparer et le couple était en instance de divorce. La jeune femme comptait refaire sa vie avec un homme rencontré sur une application de rencontre, régulièrement surnommé « l’amant de Montauban ». Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, la jeune femme n’a plus donné signe de vie depuis près de huit mois et son corps n’a pas été retrouvé. Son mari est actuellement considéré comme le principal suspect dans cette affaire – au grand dam de ses avocats qui clament son innocence – et a été incarcéré à la prison de Seysses jusqu’à nouvel ordre après avoir fourni des explications « contradictoires et fausses » aux enquêteurs. Il est actuellement incarcéré pour « homicide volontaire sur conjoint ».

Delphine Jubillar, son mari Cédric en prison : il est toujours en contact avec Séverine

Dans une interview accordée à Femme Actuelle aujourd’hui, la nouvelle épouse de Cédric Jubillard, Séverine, a confirmé maintenir le contact avec le mari de, actuellement responsable de la disparition de Delphine Jubillar, incarcéré en prison depuis plus de deux mois. Des mois sans nouvelles et toujours pas de réponse. Depuis le 16 décembre 2020, la jour de la disparition de Delphine Jubillar est portée disparue et tout le monde se demande où elle peut bien être. Son mari, Cédric, était initialement considéré comme un allié des enquêteurs, participant aux nombreuses chasses organisées pour retrouver la jeune infirmière de 33 ans disparue près de Cagnac-Les-Mines dans le Tarn, où le couple possède une maison. Désormais considéré comme le principal suspect dans cette affaire, le plâtrier a été mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin dernier.

disparition delphine jubillar son mari

Convaincue de son innocence, sa nouvelle compagne Séverine, a accordé une interview à Femme Actuelle publiée ce mercredi 11 août. Celle qui affirme depuis plusieurs mois que Cédric n’a rien à voir avec cette histoire a fait quelques révélations sur sa relation avec l’homme de 34 ans incarcéré à la prison de Seysses en Haute-Garonne. « Je reçois fréquemment du courrier de sa part », a-t-elle déclaré aujourd’hui. Elle n’aspire qu’à une chose, c’est de sortir de là et de connaître la vérité pour tout expliquer à ses enfants… ». Toujours en contact avec celui que tout accuse, Séverine, qui connaît les deux enfants du couple, n’a pas donné beaucoup de détails sur la nature de leurs échanges, mais elle espère que Cédric Jubillar sera rapidement innocenté. « Je ne peux pas en dire plus, mais vous imaginez bien qu’il ne peut pas être bien dans ces conditions. Il continue de clamer son innocence et il ne demande qu’à sortir de là et à connaître la vérité pour tout expliquer à ses enfants », dit-elle.

Séverine se sent seule

Présente depuis le début aux côtés du suspect numéro un dans la disparition de Delphine Jubillar, cette mère de deux enfants de 44 ans n’est pas particulièrement aidée dans son combat selon elle. « Je suis un peu la seule à le soutenir, il ne reçoit rien de personne. C’est moi qui lui apporte des choses en prison. C’est aussi moi qui lui fait des mandats », précise Séverine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *