23 mai 2022

Black M : Le célèbre chanteur a trompé sa femme Léa Djadja

Black M et sa femme Léa Djadja forment un tandem solide ! Ils ont résisté à une terrible épreuve, que le rappeur a racontée en chanson. Infidèle, Black M a avoué ses fautes et a su se faire pardonner.

L’histoire d’amour de Black M et Léa Djadja fascine des centaines de milliers de fans du couple. Tout n’a pas toujours été rose entre le rappeur et sa femme. Ils ont surmonté l’épreuve de l’infidélité, que Black M a avouée en chanson. Black M et Léa Djadja se sont rencontrés jeunes. « J’avais dix-neuf ans, il en avait vingt-quatre, racontait récemment Léa dans l’émission 50′ Inside.

Le fait de rencontrer Alpha a changé beaucoup de choses. Je n’étais pas accomplie et lui non plus. Nous nous sommes poussés mutuellement à accomplir ce que nous voulions faire et c’était plus facile à deux. » Aujourd’hui, ils forment un tandem inséparable : partenaires dans la vie, le rappeur et son styliste le sont aussi au travail.

Cette association tant amoureuse que professionnelle a connu des hauts et des bas. Le couple a survécu aux infidélités de Black M, qu’il a évoquées pour la première fois sur la chanson Ainsi valse la vie (extraite de l’album Il était une fois, sorti en 2019). « J’ai trahi mon collègue pour avoir sa place, j’ai menti à mes enfants pour rien, comme un lâche, j’ai trompé ma femme, fait des scènes de ménage, tout cassé quand elle m’a demandé des détails », se souvient-il. Interrogé par Voici sur ces quelques lignes, Black M était passé aux aveux : « Cela fait onze ans que je suis avec elle, il y a eu des hauts et des bas, j’ai parfois fait des bêtises, c’est vrai, mais aujourd’hui ça va. Elle est mon roc ».

black m

En effet, Black M (de son vrai nom Alpha Diallo) et Léa sont plus solides que jamais ! Toujours dans 50′ Inside, l’artiste révélé au sein de la Sexion D’assaut a confié qu’il avait profité de l’enfermement pour se ressourcer auprès de sa famille. « Depuis 2009, je suis sur la route avec la Sexion d’assaut ou en solo. De 2014 au premier confinement, ce n’était que concert, concert, concert, concert. Et de tout couper d’un coup au début ça fait bizarre. Mais j’en ai fait un point positif car cela m’a permis d’être avec ma famille, ce que j’ai rarement fait ces dix dernières années, et j’ai donc totalement profité de la grossesse de ma femme et de la naissance du petit dernier. » Black M et Léa sont parents de deux enfants, une fille et un garçon nommés Isaac et Kiki (9 ans et 9 mois).

Black M et Léa Djadja « néglige » leur fils

En organisant un jeu de questions-réponses sur Instagram, Black M et Léa Djadja ne s’attendaient sûrement pas à être soupçonnés de « négliger » leur fils aîné Isaac. La maquilleuse professionnelle a répondu avec humour le 22 juin 2021. On trouve de tout sur Internet. Si certains s’efforcent de partager le meilleur d’eux-mêmes, d’autres trouvent toujours un moyen de critiquer. En organisant un grand jeu de questions-réponses, Léa Djadja et Black M ne s’attendaient sûrement pas à recevoir de telles remarques. « J’ai l’impression que toi et Black M commencez à délaisser Mougli, est-ce vrai et si oui, pourquoi ? », peut-on lire, de la part d’un internaute.

black m sur ma route

En story Instagram, la maquilleuse professionnelle a tenu à répondre avec humour. « Bah oui c’est connu, nos enfants sont des jouets dont on se lasse vite« , a écrit Léa Djadja, tout en partageant une photo de son fils Isaac (9 ans) – surnommé Mougli ou Steve Urkel, et de sa fille Kiki (9 mois).

Loin d’accorder peu d’attention à leurs enfants, Black M et Léa Djadja sont tout simplement dévoués à leur éducation. Ils accordent une attention particulière à leur fils aîné Isaac, né grand prématuré, à seulement 900 grammes. « Ma femme, Léa, et moi avions peur qu’il ne survive pas. Il n’a aucune séquelle mais, comme beaucoup de prématurés, il est hypersensible. Quand il est heureux, il est extrêmement heureux, quand il a un petit chagrin, il est profondément triste. Comme il l’exprime avec force, c’est d’autant plus touchant et nous sommes très proches de lui », confiait le rappeur début juin à Closer.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par BLACK M (@blackm)

Quant à ses surnoms, Isaac les tient de sa ressemblance avec les deux personnages de dessins animés, Mougli et Steve Urkel. « Notre fils n’est pas passionné par la musique. Il est cartésien et attiré par les sciences. D’ailleurs, comme il porte des lunettes rondes, nous l’avons surnommé Steve Urkel », a expliqué Black M lors d’une interview à Gala. Le 20 septembre dernier, Léa Djadja et Black M ont accueilli une petite fille prénommée Kiki. Une bénédiction pour les deux personnalités qui se sont rencontrées sur le tournage du tout premier clip de la Sexion d’Assaut, il y a bien longtemps.

black m et sa femme

Le chanteur en lutte contre son manager

Black M en a marre. Le rappeur s’est dressé pour la première fois publiquement contre son manager Dawala, fondateur du label Wati B sur lequel il est signé. Sur Instagram, il a appelé ce dernier à accepter enfin de se séparer des membres de la Sexion d’Assaut. Après Demon One – et ses nouvelles dents – Black M a haussé le ton contre Dawala, le manager et fondateur historique du label Wati B. Il est accusé de « voler » les artistes et de les payer mal, même en « hamburger et t-shirts » comme le prétendait Demon One. L’ancien Sexion d’Assaut réclame aujourd’hui la résiliation de son contrat avec Dawala.

« Lâchez-nous en fait ! Démon a raison et Gims avait encore plus raison. C’est bon, arrête ! Puisque vous ce n’est que l’image, on va parler ici, vous répondez plus au téléphone. Libérez la Sexion, libérez chaque membre ! On aimerait aller de l’avant, est-ce possible ? », demande Black M, qui aimerait redéfinir les termes de son contrat avec le patron de son label, qui gère sa carrière et ses honoraires. Dawala semble toujours détenir les droits des futurs albums de la Sexion d’Assaut. De quoi les empêcher de faire leur come-back ?

black m et sa femme

Sur Instagram, le fondateur de Wati B a répondu à Black M. « Bloqué quoi ? Arrêtez de mentir. Vous avez tous signé (conseillé par vos avocats), vous avez tous pris une belle somme d’argent. Tout a déjà été négocié et traité, vous n’avez plus qu’à aller enregistrer. En fait, c’est ce que vous avez fait. Est-ce ma faute si vous n’avez pas d’inspiration et que vous n’êtes pas satisfait du résultat ? Concentre-toi sur l’art au lieu de te transformer en Insta-hater. Quand ça marche, c’est grâce à toi, quand ça ne marche pas, c’est grâce à moi. Va juste au studio et arrête de fatiguer les gens ! », développe Dawala, sans en dire plus sur les termes du contrat de Black M, ni même sur cette « somme d’argent » reçue par les membres du groupe parisien.

Black M a rapidement répondu aux propos de son manager, rappelant sa volonté de rompre leur contrat. « On ne parle pas de savoir si ça marche ou pas, on parle d’être libre. Je ne dis rien depuis le début, je fais celui qui travaille avec toi malgré toutes tes histoires avec mes amis d’enfance. Maintenant, non seulement il y a le dossier Sexion où tu as clairement fait une folie, mais en plus tu me bloques alors que je suis en fin de contrat et que tu n’as pas assez mangé ? Sexion ? Gims ? Dadju ? Moi ? Parfois même les petits artistes signés avec vous qui ne touchent presque rien, vous leur avez pris un pourcentage ! Mais laissez-nous tranquilles ! Je vais essayer ailleurs », s’agace l’artiste.