25 octobre 2021

Vendée : Un prêtre assassiné, le Ministre de l’Intérieur se rend sur place

Un prêtre a été assassiné à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée, a annoncé ce lundi le ministre de l’Intérieur, attendu sur place. L’auteur, qui s’est rendu, serait l’homme qui a mis le feu à la cathédrale de Nantes en juillet 2020.

La communauté catholique est frappée par un terrible drame ce lundi puisqu’un prêtre a été assassiné en Vendée, a annoncé sur Twitter Gérald Darmanin. « Tout mon soutien aux catholiques de notre pays », a déclaré le ministre de l’Intérieur, qui a ajouté qu’il se rendrait sur place dans la journée.

Selon France 3, le corps de la victime a été découvert lundi à Saint-Laurent-sur-Sèvre, à une vingtaine de kilomètres de Cholet. Selon Valeurs actuelles, l’auteur présumé des faits se serait rendu à la gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre, à moins de 10 km du lieu où le prêtre a été retrouvé, pour avouer lui-même les faits.

prêtre assassiné

Rapidement, ce drame a été commenté par Marine Le Pen, puisque, selon elle, l’auteur de la mort du prêtre est le même que celui qui a incendié la cathédrale de Nantes, en juillet 2020. « En France, on peut donc être clandestin, mettre le feu à la cathédrale de Nantes, ne jamais être expulsé, et récidiver en assassinant un prêtre », a-t-elle écrit sur Twitter. Quelques jours après les faits, un Rwandais, bénévole à la cathédrale, avait avoué avoir mis le feu.

Une information confirmée par Gérald Darmanin sur le même réseau social, puisqu’il a précisé que « cet étranger n’était pas expulsable malgré son arrêté d’expulsion tant que son contrôle judiciaire n’était pas levé ». Emmanuel Abayisenga avait en effet été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête en cours, rapporte Valeurs actuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *