25 octobre 2021

Disparition de Delphine Jubillar : On sait où se trouve son corps !

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar. Selon Cédric Jubillar, un ouvrier serait coupable du meurtre de sa femme. Nelly, l’une de ses maîtresses, révèle avoir surpris une conversation… très douteuse.

Un nouveau suspect serait-il finalement responsable de la disparition de Delphine Jubillar, cette infirmière de 33 ans qui n’a pas été vue depuis la nuit du 15 au 16 décembre dans la commune de Cagnac-les-Mines, située dans le département du Tarn ? Selon le magazine Nouveau Détective, le mari de Delphine, Cédric, a de forts soupçons sur un ouvrier local qu’il croit responsable du meurtre de sa femme.

C’est ce qu’a déclaré Nelly, l’ancienne maîtresse de Cédric, qui a révélé qu’il lui aurait fait écouter une conversation où on l’entend clairement soupçonner l’ouvrier. « Je veux savoir où est ma femme ! », aurait ainsi déclaré Cédric à l’ouvrier avant de l’accuser d’avoir caché le corps de sa femme « sous une plaque de fer ». Selon Nelly, cette conversation aurait toutefois été falsifiée par Cédric afin de prouver son innocence aux enquêteurs.

delphine jubillar

Suspect numéro un dans cette affaire, l’homme a été mis en examen en juin dernier pour « homicide volontaire par conjoint ». De leur côté, les avocats de Cédric Jubillar continuent de clamer son innocence : « Si on a des preuves, est-ce qu’on a besoin d’un aveu ? Quand on a besoin d’un aveu, c’est qu’on n’a rien ».

Après huit mois de recherches, le corps de Delphine Jubillar n’a toujours pas été retrouvé. Mère de deux enfants de 2 et 6 ans placés depuis chez leur tante maternelle, la jeune infirmière de 33 ans était en instance de divorce avec Cédric et s’apprêtait à refaire sa vie avec un autre homme au moment des faits. Très vite, le comportement de son mari Cédric, platrier de 34 ans, avait alerté les enquêteurs. En effet, lorsque les policiers étaient arrivés au domicile de Delphine à 4h50 du matin, Cédric venait de lancer une machine avec le doudou de Delphine. Selon les informations du Parisien, la mère de Delphine aurait également confié aux enquêteurs que Cédric se serait confié en privé sur sa femme : « Je vais la tuer, je vais l’enterrer et personne ne la trouvera ».

disparition delphine jubillar tarn

Delphine Jubillar : Pourquoi a-t-elle changé ses codes bancaires avant de disparaitre ?

Tout le monde se demande où est passée Delphine Jubillar depuis sa disparition le 16 décembre dernier. Pour tenter de la retrouver, les enquêteurs retracent les derniers jours de la jeune femme et un changement soudain de ses codes bancaires intrigue… C’est la question que tout le monde se pose : où est Delphine Jubillar ?

La jeune femme de 33 ans a disparu depuis plus de 8 mois maintenant et personne ne sait où elle se trouve. Dans ce genre de disparition, les enquêteurs cherchent souvent à savoir ce que la personne a fait dans les dernières heures avant le drame. Dans le cas de la jeune infirmière de l’hôpital d’Albi, elle venait de prendre ses vacances le 15 décembre, selon l’avocat de la famille de la victime.

>
disparition de delphine jubillar

Cédric Jubillar va jusqu’à consulter les comptes bancaires de sa femme.

Son mari, principal suspect dans cette affaire, avait pour habitude d’espionner les comptes bancaires de sa femme afin de savoir si Delphine était infidèle. « Les 2 et 6 décembre 2020, Cédric Jubillar va jusqu’à consulter les comptes bancaires de sa femme et découvre des dépenses en coiffure, sous-vêtements, réservations d’hôtel », selon une information de BFMTV, datée du 7 juillet. Possiblement au courant des agissements de son mari, Delphine Jubillar se rendra ensuite à la banque le 15 décembre pour changer le code de sa carte bancaire et les codes d’accès de ses comptes en ligne.

Delphine Jubillar a passé son premier jour de vacances à acheter des cadeaux de Noël pour ses deux enfants, âgés de 6 et 2 ans. « La jeune maman venait de faire les cadeaux de Noël de ses enfants, le jour même, et en a parlé avec mes clients », raconte l’avocate dans Paris Match. En instance de divorce avec son mari, Cédric Jubillar, l’infirmière, qui avait un amant, a vécu des moments difficiles dans son couple.

disparition delphine jubillar son mari

Le dernier signe de vie de la jeune infirmière remonte à ce même jour du 15 décembre et à un SMS envoyé à son amant : « Bonne nuit mon amour ». Depuis, plus aucun signe de vie de la jeune femme. Cédric, qui clame son innocence, est considéré comme le suspect numéro un dans cette affaire et il est en détention provisoire pour « homicide volontaire sur conjoint ». Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Delphine Jubillar : Ses ultimes achats avant sa disparition révélés

Depuis sa disparition en décembre dernier, personne ne sait où se trouve Delphine Jubillar. Les derniers instants avant le drame sont étudiés par les enquêteurs et parmi eux, les derniers achats de la jeune femme. C’est l’affaire qui agite le monde médiatique depuis plus de huit mois maintenant. Le 16 décembre 2020, Delphine Jubillar disparaît. Depuis, aucune nouvelle de la jeune infirmière de l’hôpital d’Albi. Dans ce genre d’affaire, les enquêteurs s’intéressent particulièrement aux dernières heures précédant la disparition de la personne. Dans le cas de la jeune mère de 33 ans, ils se sont surtout intéressés aux traces laissées par ses virements bancaires.

disparition tarn delphine jubillar

Comme l’a appris l’avocat de la famille de la victime, Delphine Jubillar venait de prendre ses vacances le 15 décembre et elle avait consacré son premier jour de repos à l’achat de cadeaux de Noël. « La jeune maman venait de faire les cadeaux de Noël pour ses enfants, le jour même, et en a parlé avec mes clients. Ils ont parlé du repas de Noël et de l’organisation du réveillon qu’ils avaient prévu de fêter ensemble », a déclaré l’avocat à Paris Match.

La mère de deux enfants âgés de 6 et 2 ans ne s’est pas arrêtée là dans ses achats. En instance de divorce avec son mari, Cédric, elle fréquentait un autre homme au moment de sa disparition. Elle comptait refaire sa vie avec son « amant de Montauban », et a décidé de se faire plaisir en commandant du vin, selon les informations de La Dépêche du Midi. Rien d’étonnant puisque son amant, dont on sait peu de choses, venait de déclarer à sa femme sa relation extraconjugale. L’infirmière, qui vivait dans une maison insalubre, était heureuse de quitter son mari pour une nouvelle vie avec son amant.

Ces achats font donc partie des dernières informations connues sur le dernier jour de Delphine Jubillar avant sa disparition. Le suspect numéro un, son mari Cédric, a été mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin. Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *