28 novembre 2021

Hoshi au bord du suicide ? La chanteuse a été menacée de M0RT !

La chanteuse Hoshi est victime d’un torrent de haine. Elle a été insultée par le chroniqueur musical Fabien Lecoeuvre, et a été menacée de mort, après avoir embrassé un danseur lors des Victoires de la Musique, en février dernier.

Mais pourquoi s’en prennent-ils à Hoshi ? La chanteuse de 24 ans, qui a dévoilé son nouvel album, Etoile flippante, une réédition de Sommeil levant, revient sur l’affaire de son baiser lesbien. Souvenez-vous, en février dernier, la jeune interprète de Ta marinière avait embrassé une jeune danseuse sur la scène des Victoires de la Musique en 2020. Conséquence : l’artiste avait été lynchée et menacée de mort sur les réseaux sociaux.

Dans une interview accordée à nos confrères de Purecharts vendredi 30 juillet 2021, la chanteuse de la banlieue parisienne, a expliqué comment elle a vécu ces critiques et menaces et s’est ouverte sur ses blessures. « J’ai dû me protéger, j’ai reçu des menaces violentes. Ce n’était pas que des paroles en l’air pour certains. Vivre dans la peur, c’était un peu la galère », a-t-elle déclaré, confiant avoir choisi de porter plainte. « Il y a un processus qui est en cours, c’est un peu long. Il y aura des répercussions, la justice fera son travail jusqu’au bout. »

hoshi amour censure

La jeune femme, qui vit ouvertement sa sexualité et affiche fièrement les bras de son compagnon, Gia Martilleni, sur les réseaux sociaux, a également dû essuyer les propos insultants de Fabien Lecoeuvre, chroniqueur musical, attaqué à son physique à la radio.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

Une publication partagée par Konbini (@konbini)

Hoshi : Son premier coming out

Arrivée sur le devant de la scène médiatique avec le tube « Ta Marinière », la jeune chanteuse Hoshi a également pris de plein fouet la haine d’anonymes lui crachant au visage leur homophobie. Mais l’artiste n’a pas l’intention de se laisser faire et vit sa vie comme elle l’entend ! Interviewée par « Têtu », elle a fait des confidences sincères sur sa vie privée. Hoshi est de retour avec Etoile flippante, une réédition enrichie de 13 titres inédits de son album Sommeil levant et, en pleine promotion, elle s’est longuement entretenue avec le magazine Têtu. La chanteuse de 24 ans, de son vrai nom Mathilde Gerner, n’a éludé aucun sujet.

hoshi

Avec le magazine, Hoshi est notamment revenue sur sa passion pour la musique, ses débuts dans le show-business et, bien sûr, la haine dont elle a été victime notamment sur les réseaux sociaux lorsqu’elle a assumé publiquement son lesbianisme. Une haine intolérable qui a laissé place à une saisie de la justice… Si la jeune star s’était retrouvée au milieu d’un imbroglio autour de son coming out dans les médias, ce n’était pourtant pas la première fois qu’elle évoquait sa sexualité.

Dans Têtu, elle a raconté le premier coming out de sa vie. « C’était à l’université, sur Skyblog. J’avais un blog privé, où je postais comme un journal intime. J’avais quelques amis qui me suivaient et je pouvais en discuter avec eux. C’était cool, parce que personne ne l’a pris mal. J’ai eu de la chance. Dans mon for intérieur, c’était accepté. C’est plutôt l’entourage qui était le problème… », raconte celle qui a été agressée deux fois.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Hoshi (@hoshi)

>

Aujourd’hui, Hoshi est entourée d’amour et cela lui permet d’ignorer – un peu – la haine en ligne dont elle est parfois victime. Celle qui fait battre son cœur et la soutient au quotidien s’appelle Gia. « Mon cœur est complètement pris par Gia. Je parle un peu d’elle sur mes réseaux. Je l’ai rencontrée il y a quatre ans, et nous ne nous sommes jamais quittées. C’est aussi mon manager », explique-t-elle. Une belle et solide histoire qui commence à durer et qui pourrait donner envie à la chanteuse de voir plus grand ?

Pourquoi pas devenir mère ? « Je ne suis pas encore sûre de cela. Je ne ressens pas non plus de pression, mais je veux avoir le choix d’avoir un enfant ou pas. S’il peut être conçu en France [elle soutient la PMA pour tous, NDLR], c’est encore mieux, car j’aime mon pays », ajoute-t-elle. Pour l’instant, Hoshi se concentre sur sa musique et essaie de faire passer des messages. « On m’a parfois dit que mes chansons sont un moyen pour les plus jeunes de commencer à parler à leurs parents. Si je peux faire ça, c’est cool », dit-elle.

hoshi chanteuse

« Profondément choquée »

Hoshi s’est livrée avec franchise et conviction, pour répondre à Fabien Lecoeuvre et à ses propos d’un autre temps. Avec « C à vous » et « Konbini », l’artiste de 24 ans a expliqué pourquoi un changement des mentalités est nécessaire. Dégoûtants, dépassés, sexistes, inexcusables… Il y a tant d’adjectifs pour décrire les mots de Fabien Lecoeuvre à propos de la chanteuse Hoshi. Celui qui s’est permis de donner son avis sur le physique de l’artiste a depuis reçu de nombreuses réponses. Loin de se taire, Hoshi s’est exprimée sur cette attaque gratuite auprès de plusieurs médias.

Mardi 13 avril 2021, l’artiste de 24 ans a dénoncé le silence sur le plateau lorsque Fabien Lecoeuvre a expliqué qu’elle le trouvait « effrayant. » « Ça m’a choqué très profondément. Même en tant qu’artiste, si j’étais dans une émission et que j’entendais des propos comme ça, je serais intervenue. L’animateur ne l’a pas fait et c’est grave (…) Il aurait dû dire quelque chose, en tant qu’être humain. C’était son devoir professionnel, il aurait dû arrêter ça. Après il continue, il parle d’autres artistes et va très loin », a déploré l’interprète de Love Censorship auprès d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à Vous (France 5).

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Hoshi (@hoshi)

Toute cette histoire nous rappelle une chose : il y a un manque cruel de bienveillance dans les médias, surtout de la part d’une génération plus âgée. « La réaction des gens montre qu’on veut autre chose dans les médias », a déclaré la talentueuse chanteuse à Konbini, toujours le 13 avril. « Profondément choquée » par les déclarations de Fabien Lecoeuvre, elle avait également dénoncé son sexisme et sa méchanceté sur les réseaux sociaux : « Je ne me réjouis pas du fait qu’il reçoive des centaines de messages à son encontre, mais au bout d’un moment il faut les remettre à leur place ces personnes et je ne peux pas le plaindre aujourd’hui. »

chanteuse hoshi

« Mais enfin, est-ce que tu vas mettre un poster de Hoshi dans ta chambre ? Elle fait peur ! », avait notamment déclaré Fabien Lecoeuvre dans un discours beaucoup plus long. « Je suis allé voir directement ma responsable et je lui ai demandé : ‘Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi ? » Je me suis dit : « Qu’est-ce que je lui ai fait ? Pourquoi fait-il de moi un exemple ? Le côté physique n’a vraiment rien à voir avec la musique. Je ne répondais à aucun critère pour être signé dans une maison de disques. Ils ont écouté mon téléphone et j’ai signé », développe Hoshi, toujours chez Konbini.

Cette histoire a également touché les proches du chanteur, notamment sa mère, en larmes lorsqu’elle a découvert le spectacle de Fabien Lecoeuvre. « Qu’elle donne ses chansons à des filles sublimes ! », avait notamment déclaré l’homme de 62 ans. « Ça veut dire que les chansons que j’écris de toute mon âme dans ma chambre, sous prétexte que je ne conviens pas à ses critères de beauté d’homme de 50 ou 60 ans, il vaut mieux les donner à d’autres parce qu’il veut voir de belles femmes sur des affiches », a dénoncé Hoshi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *