3 juillet 2022

Florent Manaudou décroche la médaille d’argent aux Jeux Olympiques 2021 de Tokyo !

Florent Manaudou a fait un retour en force aux Jeux olympiques de Tokyo. Après une longue pause des bassins, le nageur de 30 ans a remporté une médaille d’argent. Un exploit qu’il doit en partie à sa compagne, la nageuse Pernille Blume.

L’exploit a d’autant plus de saveur qu’il n’était pas forcément gagné d’avance ! Le 1er août 2021, Florent Manaudou remporte la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Tokyo, dans la catégorie 50 m nage libre. Une performance suivie à distance, en France, par sa grande sœur Laure Manaudou. Après avoir laissé exploser sa joie sur les réseaux sociaux, l’ancienne nageuse a confié sa fierté au Parisien.

Comme elle l’a montré dans Story Instagram, cette mère de trois jeunes enfants avait programmé son réveil au milieu de la nuit pour ne pas manquer le passage de son frère à l’autre bout du globe. « Je n’avais pas veillé parce qu’avec trois enfants, dès que tu peux dormir, tu dors ! », a-t-elle commenté au Parisien dimanche. Enfin, la compagne du chanteur Jérémy Frérot a non seulement assisté à la victoire de son frère, mais aussi à celle de sa belle-sœur, la nageuse danoise Pernille Blume, qui a remporté peu après la médaille de bronze dans la même catégorie.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Florent Manaudou 🦍 (@florentmanaudou)

Pour Laure Manaudou, l’arrivée de Pernille dans la vie de son frère a joué un rôle considérable dans sa victoire. Après Rio en 2016, pendant deux ans et demi, Florent Manaudou avait abandonné la natation pour tenter sa chance dans le handball, sa passion d’enfance, avant de replonger en 2019. C’est alors qu’il a rencontré Pernille Blume. « J’ai vraiment vu la différence entre Florent Manaudou avant et Florent Manaudou maintenant, commente Laure Manaudou. Il est souriant, détendu, serein (…). Je suis curieuse de savoir ce qui s’est passé dans sa tête. Est-ce le fait qu’il a arrêté, qu’il a fait du handball, qu’il est bien dans sa vie, qu’il est bien avec sa chérie ? ».

Florent Manaudou

L’ex-nageuse de 34 ans estime que Pernille a « beaucoup aidé » son frère : « Elle a une autre façon d’appréhender les choses à cause de sa nationalité, elle ne voit pas la vie de la même façon », ajoute la maman de Manon (10 ans), qu’elle partage avec Frederik Bousquet, et de deux garçons (4 ans et 6 mois), nés de sa relation avec Jérémy Frerot. « Grâce à Pernille, il aborde les choses différemment en natation et dans la vie en général ». Un couple désormais soudé par cette expérience victorieuse aux Jeux olympiques. Rendez-vous à Paris en 2024 ?

Laure Manaudou si fière, exulte

Contrainte d’assister à la compétition à distance, Laure Manaudou surmonte le décalage horaire pour soutenir son frère aux JO de Tokyo. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’ancienne nageuse a assurément assisté au sacre de Florent Manaudou.
C’est une grande sœur qui ne pourrait pas être plus fière : dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2021, Florent Manaudou a réussi l’exploit de remporter une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Tokyo. Le nageur de 30 ans s’est distingué sur le 50m nage libre, derrière l’Américaine Caeleb Dressel. Le Français a ensuite eu le plaisir d’assister à la victoire de sa compagne danoise Pernille Blume, qui a obtenu sa médaille de bronze sur la même distance. Une double victoire à laquelle Laure Manaudou a bien sûr assisté depuis la France, derrière son écran.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Florent Manaudou 🦍 (@florentmanaudou)

Le réveil programmé à 3h25 du matin, l’ancienne nageuse a assisté à la performance de son jeune frère et de sa belle-sœur. L’ex-athlète de 34 ans a finalement laissé exploser sa joie dans une Story Instagram (voir diaporama). En légende d’un portrait de son cadet dans les bassins, elle a d’abord résumé en un mot : « Monstrueux ». Puis, elle a ajouté : « Mon frère est une légende. @florentmanaudou I LOVE YOU ». La mère de Manon (10 ans), qu’elle partage avec Frédérik Bousquet, et de deux garçons (4 ans et 6 mois), nés de sa relation avec le chanteur Jérémy Frérot, s’est retirée des bassins en 2013, après avoir remporté trois médailles aux JO d’Athènes, de Pékin et de Londres, notamment.

manaudou florent

Cette troisième médaille olympique en individuel, en trois JO, a d’autant plus de saveur pour Florent Manaudou, que son retour dans les bassins était incertain. Comme le rappelle l’AFP, après Rio en 2016, pendant deux ans et demi, il avait abandonné la natation pour tenter sa chance dans le handball, sa passion de jeunesse, avant de replonger en 2019. Un retour alors perturbé par la pandémie et les restrictions sanitaires : « C’est difficile de parler : troisième médaille consécutive. J’ai arrêté, je suis revenu, c’était une année difficile. Ça prouve qu’il ne faut pas se prendre la tête, il faut juste nager. Le corps sait le faire », a-t-il commenté sur France 2.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Florent Manaudou 🦍 (@florentmanaudou)

Florent Manaudou : Sa préparation surprenante et unique pour les JO

Ce vendredi 30 juillet, Florent Manaudou se lance dans les Jeux Olympiques de Tokyo avec l’espoir d’une médaille. Le jeune athlète de 30 ans, qui avait fait une pause dans la natation, s’est préparé d’une manière très particulière.
Florent Manaudou permettra-t-il à la France d’augmenter son nombre de médailles ? Le nageur, qui débute la compétition aux Jeux de Tokyo dans les séries du 50 m NL – après une pause pour se consacrer au handball -, s’est octroyé les services d’un coach d’un genre particulier.

florent manaudou couple

Dans les pages du journal Le Parisien, nous faisons la connaissance d’Arnaud Jérald, quadruple champion du monde d’apnée. Ce dernier, beaucoup plus à l’aise dans les profondeurs de l’eau et non soumis à une contrainte de vitesse, a apporté une expertise précise à Florent Manaudou qui avait besoin de trouver certaines qualités pour son retour dans les bassins. « Au début, il voulait que je lui donne une heure de coaching. Finalement, je lui ai proposé une vraie préparation sur deux, trois mois à raison de deux séances par semaine pour bien travailler le mental, qui représente 70% du travail « , raconte le jeune homme.

Et Arnaud Jérald, qui voulait à tout prix montrer à Florent Manaudou que sa gestion du souffle lui permettrait d’être plus fort dans l’eau, a expliqué : « On a mis pas mal de difficultés sur certains sprints pour qu’il puisse arriver sur le plot en disant je suis prêt, j’ai tout mis en place. On a simulé le stress de la compétition (…) On a travaillé avec les kinésithérapeutes et les médecins hyperbares avec lesquels je collabore sur la respiration, j’ai mis en place tout un programme pour qu’il ait des chiffres qui lui parlent, qui lui prouvent ce qu’on fait. J’ai vu sa confiance en l’apnée exploser. Les chiffres parlaient d’eux-mêmes. » Reste maintenant à Florent Manaudou, médaillé d’or aux Jeux de Londres en 2012 et deux fois argenté aux Jeux de Rio en 2016, à mettre en pratique ce qu’il a appris de son coach particulier pour en sortir victorieux. D’ailleurs, l’athlète s’est déjà qualifié pour la demi-finale du 50 m nage libre qui aura lieu le samedi 31 juillet.