28 novembre 2021

Henri Sannier en fauteuil roulant : Ce terrible accident aurait pu lui couter la vie

Bientôt quatre ans qu’Henri Sannier a pris sa retraite et quitté France Télévisions. Mardi 27 juillet 2021, lors du commentaire des JO de Tokyo sur France 2, d’anciens camarades ont tenu à le saluer, indiquant qu’il avait « vécu un début d’année difficile ».

Il n’en fallait pas plus pour inquiéter les fans de l’ancien présentateur de « Tout le sport » (France 3)… Avec nos confrères de « Télé Loisirs », il a évoqué son état de santé ce jeudi 29 juillet 2021. Le journaliste de 73 ans n’est pas au mieux de sa forme. Fin 2020, il a été victime d’un accident de vélo « assez grave ». « A l’issue d’une longue balade en VTT avec ma femme, j’ai en effet été percuté de plein fouet par une voiture.

Je m’en suis sorti avec des hématomes sur tout le côté gauche du corps, une oreille décollée », se souvient Henri Sannier à Télé Loisirs. Il a passé quelques heures à l’hôpital et est rentré chez lui, mais la douleur a persisté…. Jusqu’à avoir des difficultés à marcher, il ressent « des fourmillements constants dans les doigts ». Michel Cymès, le plus célèbre médecin de la PAF qui est aussi son ami, l’envoie consulter à Paris. Rien.

Le malaise ne disparaît pas pour autant. Alors, après de nouveaux examens en février dernier près de chez lui, à Abbeville, Henri Sannier est hospitalisé d’urgence car les médecins soupçonnent « une forme de neuropathie ». « Me voilà soumis à une cure d’immunoglobulines, mais cela ne m’apporte pas grand-chose. Je ne peux ni marcher ni écrire », regrette-t-il. Désormais, il a un nouveau traitement par plasmaphérèse, c’est-à-dire un nettoyage du sang, et suit des séances de rééducation deux fois par semaine.

Henri Sannier

Henri Sannier n’est pas encore sorti d’affaire. « Je ne marche pas encore, mais je suis debout. Et c’est une grande victoire ! Je sens à nouveau mes doigts, mais je ne peux toujours pas écrire correctement », dit-il. J’étais un grand fan de vélo, que je pratiquais comme un fou, mais cela fait 7 mois que je n’ai pas fait de vélo. J’ai perdu 8 kg et toute ma masse musculaire. Aujourd’hui, je suis coincé dans un fauteuil roulant et c’est vraiment un sentiment étrange… »

Si l’origine de ce mal n’a pas encore été officiellement détectée – les médecins pensent à un virus attrapé lors de sa vaccination contre la grippe à l’automne 2020, il estime que sa chute à vélo n’y est pas pour rien -, Henri Sannier peut compter sur le soutien de ses proches. « J’ai la chance d’être entouré de ma femme, de mon fils, de ma fille et surtout de mes petits-enfants Alice et Louis-Henri. Je continue à faire la fête avec mes amis », conclut-il. Et puis, « les médecins sont très confiants« . Il compte donc « retrouver [son] intégrité physique très prochainement » ! C’est toute la mauvaise nouvelle que nous lui souhaitons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *