27 septembre 2021

Covid-19 : Le masque de nouveau obligatoire en France

Voilà qui ne devrait pas ravir les touristes français en vacances sur la côte atlantique. Alors que la région fait face à une « dégradation sanitaire brutale », en raison de la circulation du coronavirus, et notamment du variant Delta, la préfecture de Gironde a décidé de serrer la vis.

Mardi 27 juillet, elle a annoncé que le port du masque était obligatoire dans le centre de Bordeaux, ainsi que dans les zones touristiques. La mesure concerne désormais les stations balnéaires environnantes, des Sables-d?Olonne à la frontière espagnole.

Les autorités préfectorales de Vendée, de Charente-Maritime, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques ont récemment pris des arrêtés similaires, en réponse à une aggravation de la situation épidémique. En Gironde, l’obligation de porter un masque, ainsi que l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique (à l’exception des terrasses autorisées), entreront en vigueur le mercredi 28 juillet jusqu’au 31 août dans les stations balnéaires telles que Lacanau, Lège-Cap-Ferret et Arcachon, indique la préfecture dans un communiqué. Exception : les jardins, parcs, espaces naturels et plages.

masque nike covid

La préfecture fait état d’un « taux d’incidence » dans le département « qui atteint aujourd’hui 314 nouveaux cas pour 100 000 habitants contre 180 vendredi dernier et seulement 40 il y a deux semaines ». Dans toute la Gironde, le masque devra être porté « sur les marchés, brocantes, files d’attente ou accueils collectifs de mineurs » et « la mesure s’applique à toute personne de plus de onze ans et se déplaçant à pied », indique-t-elle.

Les Alpes-Maritimes imposent de nouvelles restrictions

Avec la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 dans la région, le port du masque est de nouveau obligatoire dans une grande partie de l’espace public. La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé dimanche 25 juillet 2021 avoir pris de nouvelles mesures pour lutter contre la résurgence de l’épidémie de Covid-19, notamment l’interdiction de toute consommation d’alcool sur la voie publique. « Après consultation des exécutifs locaux et des autorités sanitaires du département, le préfet des Alpes-Maritimes a décidé ce jour de renforcer l’obligation du port du masque et d’interdire la consommation d’alcool et la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique », explique la préfecture dans un communiqué.

Le port du masque devient obligatoire dans une grande partie de l’espace public, à l’exception des espaces naturels, des espaces verts urbains, des plages et des plans d’eau. La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique, ainsi que la musique amplifiée sur cet espace et sur les terrasses des établissements recevant du public.

masque transparent covid

Des mesures  » proportionnées et appropriées »

Ces mesures, en vigueur jusqu’au 16 août, sont « proportionnées et appropriées », précise la préfecture. Elles visent à ralentir l’épidémie grâce au port du masque covid-19, alors que les indicateurs sanitaires du département sont, dit-elle, « extrêmement préoccupants », avec un taux d’incidence au 24 juillet qui atteint 407 pour 100 000 habitants dans le département, quand le seuil d’alerte est fixé à 50 pour 100 000.

Le point sur la pandémie dans le monde

Nouvelles mesures, nouvelles évaluations et faits marquants : une mise à jour des derniers développements de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Manifestations contre le confinement en Australie

Des milliers de personnes ont manifesté samedi contre les mesures de confinement à Sydney, où de violents affrontements avec la police ont eu lieu, et à Melbourne. Les manifestants, qui ne portaient pas de masque, ont enfreint les règles relatives aux déplacements non essentiels et aux rassemblements publics édictées par les autorités, qui ont laissé entendre que les mesures pourraient s’appliquer jusqu’en octobre.

>
masque covid original

Les opposants au pass santé dans les rues de France

« Pour la liberté » et « contre la dictature sanitaire » : après une première mobilisation nationale d’au moins 114 000 personnes le 17 juillet, des dizaines de manifestations ont à nouveau eu lieu samedi dans toute la France, contre l’extension du pass santé et la vaccination obligatoire pour certaines professions. Près de 110 000 manifestants étaient à nouveau attendus dans tout le pays, selon les autorités.

Mesures de quarantaine en Espagne

L’Espagne imposera une quarantaine anti-virus de dix jours aux voyageurs en provenance d’Argentine, de Colombie, de Bolivie et de Namibie à partir du 27 juillet, a annoncé le gouvernement. Cette quarantaine peut être réduite à sept jours si le voyageur est testé négatif le septième jour.

Hanoi confinée à son tour

Le Vietnam a placé les huit millions d’habitants de sa capitale Hanoi en confinement samedi pour tenter de contenir les cas croissants de Covid-19. Après avoir réussi à contenir l’assaut de l’épidémie l’année dernière, le Vietnam a vu le nombre de cas exploser depuis fin avril, et environ un tiers de ses 100 millions d’habitants sont déjà sous confinement. Aide humanitaire russe pour Cuba.

masque covid noir

La Russie a annoncé avoir envoyé deux avions remplis d’aide humanitaire, dont un million de masques, à Cuba pour l’aider à faire face à une forte augmentation des cas de Covid-19 et à l’embargo économique américain. L’île de 11 millions d’habitants connaît actuellement une augmentation inquiétante du nombre d’infections et de décès dus au Covid-19 : 316 383 et 2 203 respectivement depuis le début de la pandémie, selon les chiffres officiels datés de vendredi.

Inquiétudes pour les hôpitaux au Liban

L’effondrement économique du Liban et les pénuries d’électricité rendent les hôpitaux très vulnérables et moins équipés pour faire face à une éventuelle nouvelle vague de l’épidémie de Covid-19, a averti Firass Abiad, directeur du plus grand hôpital public du pays. Outre l’émigration du personnel médical et la pénurie de médicaments, les hôpitaux sont confrontés à des coupures de courant pouvant atteindre 22 heures par jour et à une pénurie de fioul, indispensable au fonctionnement des générateurs d’électricité privés qui prennent le relais lorsque la compagnie nationale est défaillante.

masques covid

Plus de 40 millions de cas en Amérique latine

La région Amérique latine et Caraïbes, la plus endeuillée au monde par la pandémie de coronavirus, a dépassé samedi le seuil des 40 millions de cas déclarés, selon un décompte de l’AFP à partir des chiffres officiels. Le nombre de décès s’élève à plus de 1,3 million.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *