28 novembre 2021

Eddy Mitchell fait une révélation choquante sur l’endroit où il veut être enterré

France 3 diffusera ce soir le concert « Les Vieilles Canailles », formé par un trio mythique où l’on retrouve notamment Eddy Mitchell. Le rockeur de 79 ans s’est déjà confié sur sa fin de vie et il n’a rien laissé au hasard.

Eddy Mitchell est un homme prévoyant. Le chanteur français à la carrière aussi longue que sa banane (quand il était jeune) n’a pas vraiment connu de baisse de régime professionnel. Avec des dizaines de tubes, de Couleur menthe à l’eau à Sur la route de Memphis, l’artiste à la voix très reconnaissable a fait danser les Français pendant des décennies. Il y a quelques années, il décide même de s’associer à deux légendes de la chanson française, Jacques Dutronc et Johnny Hallyday, pour former un groupe qui aura marqué les années 2010, Les Vieilles Canailles.

eddy mitchell

Ensemble, ils ont donné une série de concerts en France, en Belgique et en Suisse entre 2014 et 2017. Des performances mythiques, dont l’une sera diffusée ce soir sur France 3, issue d’un de leurs spectacles à Bercy en 2014. A la genèse de cet incroyable projet, Eddy Mitchell est un homme qui reste très discret et pudique sur sa vie privée. En couple depuis plus de 40 ans avec Muriel Bailleul, l’ancien leader des Chaussettes noires n’aime pas vraiment parler de lui, de ses proches et surtout de ses enfants, Eddy (né en 1962), Marilyn (née en 1965) et Pamela (née en 1982).

Étonnamment, Eddy Mitchell, le grand copain de Laurent Gerra est plus bavard lorsqu’il s’agit de sujets plus sérieux. Interviewé en 2015 par des journalistes du Parisien, le crooner à la voix d’or a évoqué sa fin de vie et les choses sont déjà réglées depuis un moment ! Installé à Saint-Tropez avec sa femme depuis plus de 35 ans, ils ont décidé de s’y faire enterrer. « Elle a rendez-vous au cimetière, pour s’occuper de notre concession. Je préférerais être brûlé, mais mes enfants veulent être enterrés dans une tombe. Alors, tant qu’à faire, autant que ce soit ici », expliquait Eddy Mitchell à l’époque.

Au cours de l’interview, sa femme lui a rappelé qu’ils auront un lieu un peu particulier. « Elle est ravie, nous aurons la concession à côté de Barclay », confie-t-il à nos confrères. Très prévoyants, Eddy et Muriel vont continuer à côtoyer le beau monde pendant longtemps.

Un ami complice

Alors que la vie culturelle reprend peu à peu, le public était invité à assister au nouveau spectacle « A crédit et en stéréo » avec le duo composé de l’humoriste Laurent Gerra et du chanteur Eddy Mitchell le 27 mai dernier.
Alors que le gouvernement a assoupli les restrictions sanitaires, pour le plus grand bonheur du monde de la culture, certains spectateurs n’ont pas encore retrouvé les salles et ont opté pour le confort de leur appartement pour se divertir avec le spectacle proposé par Laurent Gerra et Eddy Mitchell.

eddy mitchell âge

Le 27 mai dernier, le public était invité à découvrir le nouveau spectacle des deux artistes, qui ont eu le plaisir de partager la même scène, à crédit et en stéréo. Le spectacle était diffusé depuis le théâtre du Gymnase à Paris et on pouvait voir le jeune père Laurent Gerra (53 ans) tout de noir vêtu aux côtés d’Eddy Mitchell (78 ans) en jean et baskets. Les deux hommes étaient accompagnés de 9 musiciens dont 2 pianistes et 4 cuivres dans un décor de bar tenu par l’humoriste Chicandier.

De Couleur Menthe à l’Eau à Vieille Canaille, Le Bar du Lutetia ou Pas de Boogie Woogie, plus de 18 tubes du répertoire d’Eddy Mitchell, mais aussi d’autres grands artistes français, ont rythmé cet événement. Grâce au talent de Laurent Gerra, des personnalités telles que Serge Gainsbourg, Johnny Hallyday, Yves Montand, Patrick Bruel, Céline Dion ou encore le Premier ministre Jean Castex et bien d’autres ont été invitées à cette soirée.

Heureux de ce beau spectacle, Laurent Gerra a également adressé un message aux quelques spectateurs qui ont eu un petit souci de visualisation de la journée. « Toute nouvelle aventure a ses moments de grâce, mais aussi ses rebondissements, parfois un peu désagréables. Nous avons appris que certains d’entre vous n’ont pas pu accéder au stream. Nous en sommes désolés et nous avons interrogé les partenaires concernés. Une procédure sera mise en place pour obtenir un lien permettant de regarder l’émission dans les meilleurs délais. Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à le voir que nous en avons eu à le jouer. Merci encore pour votre fidélité », a-t-il écrit sur sa page Facebook officielle.

Une réunion des Ku Klux Klan

Dans un entretien avec son fils Eddy Moine, Eddy Mitchell explique que le rêve américain s’est transformé en cauchemar. Dans une interview accordée à « Notre Temps », l’artiste de 78 ans explique qu’il a participé à une réunion du Ku Klux Klan.
Pour couronner le tout, les Etats-Unis ne font plus du tout rêver Eddy Mitchell. Dans une interview de son fils, Eddy Moine accordée à Notre Temps, l’artiste de 78 ans explique comment sa passion pour les USA s’est dégradée, notamment à cause du racisme dont sont victimes les minorités.

>
age eddy mitchell

« Le rêve américain est terminé. Je n’aime plus vraiment leur musique ou leurs films. Quant à la politique, ils ont connu le pire ces dernières années ! Lorsque j’enregistrais mes disques, à Nashville, dans le Tennessee, l’un des guitaristes blancs a quitté la salle lorsque la chorale de l’église composée de Noirs qui devait chanter avec nous est arrivée », se lamente Eddy Mitchell dans le numéro du vendredi 2 avril 2021.

Pour tenter de comprendre la haine raciale de nombreux Américains, l’interprète de Sur la route de Memphis s’était alors rendu à une réunion de l’organisation raciste Ku Klux Klan. « Avec ma deuxième femme, nous avons essayé de comprendre en allant à une réunion du Ku Klux Klan, en Alabama. C’était chaud ! » poursuit-il. Eddy Mitchell n’en dira pas plus sur le contenu de son voyage chez les fous.

Son fils, Eddy Moine, garde lui aussi des souvenirs mitigés de ses voyages américains. « La première fois que je suis allé aux États-Unis avec mon père, je l’ai accompagné à une convention sur les armes à feu. Je l’attendais quand je me suis retrouvé avec un pistolet pointé dans mon dos. Un type s’amusait. Pour tenter de comprendre la haine raciale de nombreux Américains, l’interprète de Sur la route de Memphis s’était alors rendu à une réunion de l’organisation raciste Ku Klux Klan. « Avec ma deuxième femme, nous avons essayé de comprendre en allant à une réunion du Ku Klux Klan, en Alabama. C’était chaud ! » poursuit-il. Eddy Mitchell n’en dira pas plus sur le contenu de son voyage chez les fous.

eddy moine fils eddy mitchell
eddy moine fils eddy mitchell

Son fils, Eddy Moine, garde lui aussi des souvenirs mitigés de ses voyages américains. « La première fois que je suis allé aux États-Unis avec mon père, je l’ai accompagné à une convention sur les armes à feu. Je l’attendais quand je me suis retrouvé avec un pistolet pointé dans mon dos. Un type s’amusait. J’en garde un souvenir terrible », regrette-t-il à Notre Temps.

« C’est clair : pas de racisme, pas de violence »

Heureusement, Eddy Moine a des souvenirs bien plus heureux que de pointer des armes sur son père. Enfant, il est « resté modeste » sur la carrière de son père. « On évitait de dire qu’on avait une salle de projection à la maison et qu’il nous passait des films presque tous les soirs ! », se souvient ce journaliste spécialisé dans le cinéma. Dans leur maison familiale de Noisy-le-Sec (93), pas question d’évoquer ce Ku Klux Klan. « Pour les valeurs, c’est clair : pas de racisme, pas de violence. Quant au nom, je l’ai choisi en hommage à Eddie Constantine. Je l’ai adopté puis donné à mon fils pour qu’il y ait au moins un vrai Eddy dans la famille. Mais aujourd’hui, seules ma sœur et mon ex-femme m’appellent Claude ! Une belle complicité père/fils.

Sa femme discrète femme Muriel Bailleul, qu’il aime depuis 40 ans

eddy mitchell couleur menthe à l eau

En plus d’une carrière bien remplie entre musique et cinéma, Eddy Mitchell est un homme marié. A l’occasion de la diffusion du film « Coup de torchon », ce lundi 29 mars sur France 5, retour sur son couple avec la discrète Muriel… C’est ce que l’on peut appeler un coup de foudre ! Après seulement sept mois de romance, Eddy Mitchell et Muriel Bailleul se marient en 1980. Des noces qui semblent précipitées à première vue, mais pas pour les deux tourtereaux sûrs de leur amour. Plus de 40 ans plus tard, leur union continue de fonctionner comme au premier jour.

Discret sur sa vie privée, Eddy Mitchell n’est pas un « homme à femmes », comme il le confiait au Journal du Dimanche en octobre dernier : « Bien que sollicité, à une époque où le sida n’existait pas, je n’ai jamais été coureur. Les femmes me semblent être synonymes de famille », expliquait celui que l’on surnomme Schmoll.

Le chanteur Eddy Mitchell aura eu deux femmes dans sa vie puisqu’avant Muriel, il a été marié pendant près de vingt ans avec Françoise Lavit, avec qui il a eu deux enfants, Eddy (né en 1962) et Marilyn (née en 1965). Puis il a rencontré Muriel en 1979. Ensemble, ils ont une fille, Pamela, dont le parrain n’est autre que Johnny Hallyday, qui était un grand ami du chanteur.

Bien que sa moitié reste à distance de sa vie professionnelle, Eddy Mitchell tirera une chanson de son amour avec Muriel. « Même si je ne lui demande jamais de conseils sur mes choix de carrière, Muriel, ma seconde épouse, m’a inspiré une de mes rares chansons d’amour, Le Cimetière des éléphants », a-t-il expliqué à nos confrères. Après quarante ans de vie commune, le couple file toujours le parfait amour. De son côté, en plus de sa carrière d’acteur et d’humoriste, Eddy Mitchell est aussi écrivain ! Il a récemment coécrit le livre Le Dictionnaire de ma vie (éditions Kero), avec son fils Eddy Moine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *