28 novembre 2021

Philippe Etchebest : pourquoi le chef cuisinier a-t-il fermé subitement son restaurant ?

Philippe Etchebest va finir par manger son col bleu-blanc-rouge : alors que son restaurant bordelais, Le Quatrième mur, était déjà fragilisé par la crise sanitaire, le chef a été contraint de le fermer temporairement. Les employés pourraient être infectés par le Covid-19.

S’il pouvait attraper le Covid-19 par son col, il lui donnerait probablement du fil à retordre. Nul doute que le pauvre Philippe Etchebest aurait envie de mettre de sérieuses trempes dans ce virus qui lui pourrit la vie depuis plus d’un an. Pour sauver son restaurant, le chef a fait tout ce qui était en son pouvoir : vente à emporter, renforcement des mesures sanitaires, chèques cadeaux pour des jours meilleurs… L’animateur de Cauchemar en cuisine s’est même fait vacciner, lui qui n’était pas pour au départ.

Philippe Etchebest

« Quand c’est sorti, j’étais sceptique et puis, par la force des choses, je me suis fait vacciner un peu comme tout le monde. Pour ma sécurité, pour la sécurité des autres aussi et pour pouvoir enfin vivre ensemble ! », a-t-il expliqué le 20 juillet sur BFM TV. S’il était parfois grognon en découvrant les exigences du gouvernement – comme la vérification du carnet de santé à l’entrée des restaurants – Philippe Etchebest a tout de même joué le jeu : cette semaine, il a contrôlé avec humour ses clients déguisé en gendarme ! Mais tous ces efforts n’ont pas suffi.

Philippe Etchebest ferme le Quatrième Mur

Ce jeudi 22 juillet, le site internet du Quatrième Mur, sa brasserie chic de Bordeaux, a affiché un triste message : « Chers clients, c’est avec tristesse et regret que nous vous informons de la fermeture de l’établissement pour quelques jours. Plusieurs cas de suspicion de Covid ont été signalés parmi le personnel. Notre préoccupation première est la sécurité de tous et nous n’hésitons pas à appliquer le principe de précaution. » Un nouveau coup dur pour le chef et son équipe, qui ont – maigre consolation – reçu de nombreux messages de soutien de la part de leurs clients.

Comme une catastrophe arrive rarement seule, Philippe Etchebest a appris une autre mauvaise nouvelle le 22 juillet : son concert avec son groupe Chef & The Gang, prévu le dimanche 25 juillet à Saint-Aulaye, a été annulé « en raison de restrictions sanitaires » : « Vous ne pouvez pas imaginer notre déception, mais ce n’est qu’un contretemps temporaire. Nous n’abandonnerons pas », a promis le chef. C’est une mauvaise nouvelle pour Philippe Etchebest, mais sa batterie peut être soulagée : vu la colère dans laquelle il est actuellement, il allait faire exploser ses toms à grands coups de baguettes.

Déguisé en gendarme pour surprendre ses clients

philippe etchebest louis oscar etchebest

Philippe Etchebest a créé la surprise jeudi 22 juillet 2021 à l’entrée de son restaurant. Afin de respecter à la lettre les nouvelles règles, le chef cuisinier a joué les gendarmes et contrôlé les laissez-passer sanitaires de ses clients. Il s’est longtemps insurgé contre les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire mais, ce jeudi 22 juillet 2021, Philippe Etchebest a prouvé qu’il pouvait aussi se plier aux règles sans demi-mesure.

En effet, les internautes ont découvert que le célèbre chef a déjà commencé à contrôler les laissez-passer sanitaires des clients de son restaurant bordelais Le Quatrième Mur. Et pas n’importe comment ! Sur Twitter, une photo suscite actuellement de nombreuses réactions puisque Philippe Etchebest y apparaît habillé… en gendarme ! Le complice de Michel Sarran n’avait rien laissé au hasard pour entrer dans son personnage, notamment en portant un képi.

Naturellement, la photo a été commentée sur la Toile par des internautes amusés par son audace et son pied de nez au gouvernement. « Quelle Masterclass », « Il faut absolument que j’aille le voir », « Le remake du gendarme version 2021 », « Qui m’empêchera de voter Philippe Etchebest en 2022 ? C’est vraiment un crack ! », peut-on lire. D’autres, au contraire, pensent que Philippe Etchebest a poussé la plaisanterie un peu trop loin : « Il en fait toujours un peu trop pour être crédible ! ».

Que l’on soit d’accord ou non, Philippe Etchebest a en tout cas dû ranger son costume au placard le jour même, puisque son restaurant a été contraint de fermer ses portes. « C’est avec tristesse et regret que nous vous informons de la fermeture de l’établissement pour quelques jours. Plusieurs cas de suspicion de Covid-19 ont été signalés parmi le personnel. Notre préoccupation première est la sécurité de tous et nous n’hésitons pas à appliquer le principe de précaution« , peut-on lire sur le site internet du restaurant.

>
restaurant philippe etchebest

Philippe Etchebest est en tout cas prêt à tout pour voir son activité de restauration reprendre. Récemment, sur RMC, le chef a même reconnu qu’il avait cédé à la vaccination après avoir été longtemps contre. « On a tous envie de sortir de cette crise ! C’est évident. Le seul moyen de sortir de cette crise, de pouvoir revivre en liberté et ensemble, ça passera par le vaccin. Les experts le disent. Je ne voulais pas me faire vacciner. Quand c’est sorti, j’étais sceptique et puis, par la force des choses, je me suis fait vacciner comme tout le monde. Pour ma sécurité, pour celle des autres aussi et pour pouvoir enfin vivre ensemble ! »

Une énorme boulette dans l’émission de Fort-Boyard !

Philippe Etchebest, sportif hors pair de l’émission « Fort Boyard », restera certainement dans les annales de l’émission après l’énorme bourde qu’il a commise lors d’une des épreuves du samedi 10 juillet 2021. Sous le choc, le chef a dû prendre quelques instants pour reprendre ses esprits après une telle bêtise…

Sélectionné pour participer à l’épreuve du métro dans l’émission Fort Boyard diffusée le 10 juillet 2021, Philippe Etchebest a réalisé des prouesses physiques dignes des plus grands sportifs sur France 2. L’objectif de l’épreuve ? Récupérer une clé en la faisant glisser dans un tuyau à travers un parcours semé d’embûches. La clé étant en grande partie sous l’eau, le chef a également pu tester ses capacités d’apnée ainsi que son self-control.

Bravant tous les pièges du parcours, la star de l’émission Cauchemar en cuisine et juré de Top Chef (M6) a finalement réussi à sortir indemne de l’épreuve… tout en oubliant le plus important : la clé qui aurait pu lui permettre de découvrir un précieux indice !

philippe etchebest jeune

Épuisé, Philippe Etchebest quitte l’épreuve et est immédiatement félicité par son équipe composée de Keen’V, Caroline Margeridon, Jean Tezenas du Montcel, Elodie Gossuin et Jérôme Le Banner. « Où est la clé ? » demande Olivier Minne au grand chef. Là, il prend soudain conscience de sa bévue. « Arrête tes conneries… » déclare-t-il choqué par l’erreur idiote qu’il vient de commettre. « L’idée est de toujours récupérer une clé », lui rappelle l’animateur, circonspect d’une telle bêtise.

« Ça a créé une dynamique au sein du groupe, ça a créé une belle énergie, comme toujours les énergies développées par Philippe ! », souffle alors Olivier Minne, impressionné tout de même par les prouesses du parrain de l’association Pompiers solidaires. En termes d’audience, l’émission a rassemblé près de 2,7 millions de téléspectateurs (18,7% de part d’audience). Un beau succès pour l’émission, qui atteint ainsi son meilleur niveau de la saison. Grâce à Philippe Etchebest ?

Un accident qui aurait pu lui coûter la vie

philippe etchebest cauchemar en cuisine

Philippe Etchebest a raconté dans son autobiographie en 2015 qu’il a été victime d’un accident de voiture qui aurait bien pu lui coûter la vie. Le chef qui n’était qu’un adolescent à l’époque a heureusement échappé au pire, non sans quelques blessures.
Philippe Etchebest est indéniablement une star de la cuisine. Depuis plusieurs années, il partage sa longue expérience sur M6 dans des émissions culinaires telles que Cauchemar en cuisine et Top Chef.

Pourtant, le chef cuisinier n’aurait jamais pu connaître une telle ascension. En effet, comme il l’a révélé en 2015 dans son autobiographie Je ne lâche rien, publiée aux éditions Michel Lafon, le complice de Michel Sarran a frôlé la mort à l’âge de 16 ans.

Dans les pages de son livre, il racontait avoir miraculeusement survécu à un accident de voiture alors qu’il rentrait d’une soirée avec deux de ses amis. « Avec mes copains, Totor et Max, nous avons eu la riche idée d’aller faire la fête à Dax la veille du 15 août et de ce qui était traditionnellement, pour le restaurant, le plus gros jour de l’année. Nous sommes partis tous les trois après l’office, nous sommes arrivés à Dax à 1 heure du matin, et nous avons profité jusqu’à 4 heures du matin, en essayant de ne pas abuser des bières et des pastagas », recontextualise-t-il dans le livre.

Mais si le petit groupe a été raisonnable en termes de consommation d’alcool, tout ne s’est pas passé comme prévu. Le conducteur, Totor, s’est endormi au volant, manquant un virage et finissant dans un mur. « On ne roulait pas beaucoup plus vite que 70 km/h, mais mes deux amis sur le siège avant ont été inconscients pendant quelques minutes », se souvient Philippe Etchebest.

De son côté, le chef ne s’est pas sorti complètement indemne de cet accident : « J’étais assis à l’arrière, sans être attaché, ma tête a heurté l’appui-tête et mon genou gauche a violemment heurté le siège. Je suis sorti de la voiture en panique, mon sourcil était fracassé et je ne pouvais pas me relever ». Une belle frayeur pour Philippe Etchebest qui a certainement dû se rappeler de toujours mettre sa ceinture après.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *