28 novembre 2021

Brigitte Macron à l’hôpital, mais que se passe-t-il vraiment ?

La Première dame Brigitte Macron est dans le Loiret et plus précisément dans l’enceinte du centre hospitalier régional d’Orléans.

Brigitte Macron à l’hôpital ! La Source pour préparer le lancement de la grande Opération Pièces Jaunes 2020.

Souvenez-vous. En juin dernier, Bernadette Chirac quittait ses fonctions au sein de la Fondation des Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France et avait proposé à Brigitte Macron de lui succéder en tant que présidente. De quoi rendre fière l’actuelle Première dame qui a immédiatement accepté ce nouveau challenge.

Et par le biais de ce relais, Bernadette souhaitait saluer « la volonté et l’engagement de Madame Brigitte Macron au service des Français et notamment à l’égard des plus vulnérables d’entre eux ».

Aujourd’hui, tout s’accélère pour l’élégante et généreuse Brigitte Macron qui lancera l’opération « Pièces jaunes 2020 » depuis Orléans et le CHRO, le 8 janvier 2020.

D’ailleurs, l’épouse du président de la République prend cette mission très à coeur et souhaite que tout soit parfait pour le jour J.

Alors ce mercredi 11 décembre, elle a rendu secrètement visite au centre qui accueillera cet évènement. Elle a même été « dans l’unité de pédiatrie du CHRO.

L’occasion pour elle de rencontrer des enfants et le personnel hospitalier« , comme le rapporte Femmeactuelle sur son site Internet.

Brigitte Macron

« La Première Dame a achevé cette visite par la maison d’accueil hospitalière de l’association Môme, bâtiment financé à hauteur de 320.000 euros par les Pièces jaunes », indique de son côté, La République du Centre.

>

« C’est inacceptable ! » : Brigitte Macron, cette proximité qui fait jaser

Emmanuel et Brigitte Macron auraient récemment la visite d’un certain Elie Hatem à l’Elysée.

Ce dernier est une figure de l’ultra-droite, également connu pour être un adepte de Charles Maurras, théoricien de « l’antisémitisme d’État ».

Une visite qui en a laissé plus d’un perplexe sur les réseaux sociaux, à l’instar du député de La France Insoumise, Alexis Corbière.

C’est une rencontre qui promet de faire couler beaucoup d’encre. Emmanuel et Brigitte Macron auraient récemment reçu Elie Hatem au palais de l’Élysée.

Sur les deux clichés qui ont été dévoilés ce mercredi 11 décembre sur les réseaux sociaux, l’avocat pose au côté du président, puis de la Première dame, qui accepte de poser à ses côtés, tout sourire.

Des images qui en ont laissé plus d’un perplexes, et notamment le député de La France Insoumise, Alexis Corbière.

Dirigeant de l’Action Française il y a encore qques mois, nostalgique de Pétain et de la collaboration, adepte de Charles Maurras et de son « antisémitisme d’Etat », Elie Hatem a été reçu par Emmanuel et Brigitte Macron, qui l’a manifestement trouvé sympathique. C’est inacceptable. pic.twitter.com/9EPc5KErlN

— Alexis Corbière (@alexiscorbiere) December 12, 2019

Ce dernier a réagi, ce jeudi 12 décembre, par le biais de son compte Twitter :

« Dirigeant de l’Action Française il y a encore quelques mois, nostalgique de Pétain et de la collaboration, adepte de Charles Maurras et de son ‘antisémitisme d’Etat’, Elie Hatem a été reçu par Emmanuel et Brigitte Macron qui l’a manifestement trouvé sympathique », a-t-il fait savoir.

Pour ce proche de Jean-Luc Mélenchon, cette invitation à l’Élysée est « inacceptable ».

Si cette visite interroge, c’est en partie dû au personnage controversé qu’est Elie Hatem.

Ce dernier, en plus d’être une figure de l’ultra-droite, est un adepte de Charles Maurras, connu pour avoir défendu « l’antisémitisme d’État ».

Brigitte Macron age

Comme le rappelle le JDDdans un article daté de février 2019, cet avocat a été membre du comité directeur de l’Action française pendant près de trente ans et n’a jamais caché sa proximité avec Jean-Marie Le Pen, avec lequel il s’était par exemple engagé lors des élections législatives de 2017.

Il a également profité de ses quelques apparitions médiatiques pour « relayer des théories conspirationnistes » ou « saluer la mémoire du Maréchal Pétain », précisent nos confrères.

Selon Marc Eynaud, un journaliste qui a mené sa propre enquête, les clichés du couple présidentiel en compagnie d’Elie Hatem remonteraient en réalité à plusieurs semaines.

Et ce ne sont pas Emmanuel et Brigitte Macron qui l’auraient directement convié à l’Élysée. « Élie Hatem ne dirige plus l’Action Française.

Ces photos remontent au 8 novembre dernier, Elie Hatem était invité dans le cadre d’une remise de Légions d’Honneur.

Il y était invité par l’un des récipiendaires. Pas invité par l’Elysée donc », a-t-il indiqué, dans un tweet adressé mentionnant Alexis Corbière. Suffisant pour apaiser le député de la France Insoumise ? Rien n’est moins sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *