25 octobre 2021

Vaccin Pfizer anti-Covid, des effets indésirables inquiétants

Pfizer anti-Covid vaccin : Les réactions allergiques graves de type anaphylactique peuvent être provoquées par les antigènes vaccinaux.

Vaccin Pfizer ! Si nous nous trompons, toute l’histoire de la vaccinologie sera discréditée, affirme le chef du département d’infectiologie de la Pitié-Salpêtrière à Paris, qui commente les dernières données rendues publiques sur deux vaccins.

Les réactions allergiques graves de type anaphylactique peuvent être causées par les antigènes du vaccin, elles se produisent dans un laps de temps très court, dit-il.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Vaccin Pfizer prix

Un vaccin, comme tout médicament, peut provoquer des effets secondaires légers ou graves, c’est le cas pour celui de Pfizer. C’est pourquoi des essais cliniques sont menés pour tester l’efficacité du vaccin, mais aussi pour examiner les éventuels effets secondaires.

Avant qu’un vaccin ne soit autorisé à la commercialisation, l’ANSM, ou l’Agence européenne des médicaments, évalue le risque associé au vaccin (effets indésirables) par rapport à ses avantages (protection contre l’infection ou la maladie).

Le rapport bénéfice/risque doit être positif pour qu’un vaccin obtienne une autorisation de mise sur le marché. Comme pour tous les vaccins, des effets indésirables peuvent se produire avec les vaccins que nous allons tester, confirment les responsables de la plateforme française Covireivac, qui est gérée par l’Inserm et qui recrute des volontaires pour tester les vaccins candidats.

Rougeur, gonflement, durcissement ou douleur au point d’injection, les effets indésirables sont bénins dans la grande majorité des cas et disparaissent spontanément en quelques jours.

Ces réactions apparaissent généralement dans les quelques heures qui suivent l’administration et guérissent rapidement, continuent-ils sur place. Des réactions dites générales peuvent également se produire, comme de la fièvre, des malaises, des douleurs musculaires ou des maux de tête.

>

Des effets graves ? Les effets secondaires graves sont beaucoup plus rares. On dit qu’un effet indésirable est grave lorsqu’il provoque une incapacité significative et durable, lorsqu’il entraîne une hospitalisation, lorsqu’il est susceptible de mettre la vie en danger, rapporte également M. Covireivac.

Les réactions allergiques graves de type anaphylactique peuvent être provoquées par les antigènes du vaccin Pfizer, mais aussi par d’autres composants du vaccin.

Vaccin Pfizer effets

Ils sont exceptionnels (estimés à 1,3 réaction par million de doses, quel que soit l’âge), mais leur gravité potentielle exige que chaque médecin qui pratique la vaccination prenne les précautions habituelles : surveillance post-vaccinale et disponibilité d’adrénaline injectable.

Ces réactions se produisent dans un délai très court (moins d’une heure) après l’injection. La surveillance des effets secondaires d’un vaccin se poursuit pendant au moins deux ans après que l’Agence nationale pour la sécurité des médicaments a publié le vaccin.

Quels sont les types de vaccins envisagés ?

Pour développer un vaccin contre une maladie virale, nous devons connaître le virus qui en est la cause, car le vaccin sera fabriqué à partir de certaines parties du virus qui feront réagir notre système immunitaire, rappelle le LEEM (association professionnelle regroupant les laboratoires pharmaceutiques français) dans un document consacré au Covid-19 en juillet 2020.

Plusieurs technologies sont à l’étude pour la recherche du vaccin Covid-19 :

Vaccin Pfizer douleur

les vaccins basés sur une version atténuée ou inactivée du virus original
les vaccins basés sur des vecteurs modifiés avec des parties du CoV-2 du SRAS ou de l’information génétique du virus, sous forme d’ADN ou d’ARN, qui est utilisé directement comme vaccin.

Le vaccin de Pfizer et BioNTech

Pfizer est le premier laboratoire dont le vaccin a été commercialisé en Europe, plus précisément au Royaume-Uni le 8 décembre. Le 20 novembre, Pfizer-BioNTech a soumis à la Food and Drug Administration (FDA) américaine sa demande d’approbation d’urgence de son candidat vaccin.

Le 9 novembre, après 10 mois de travail, la société a annoncé qu’elle avait développé un vaccin avec une efficacité de 90% contre les coronavirus, selon les premiers résultats de ce candidat de phase 3, comme indiqué dans un communiqué de presse.

Les tests ont commencé le 27 juillet et ont été effectués sur 43 538 volontaires sans antécédents de Covid-19, dont 38 955 ont reçu une seconde dose du vaccin candidat le 8 novembre.

Vaccin Pfizer origine

Quel est le mode d’action de ce vaccin ? Le vaccin développé par Pfizer et BioNTech est un vaccin appelé « vrilles de CoV-2 à ARN messager (ARNm), comme l’indiquent leurs communiqués de presse.

Il s’agit d’une nouvelle technologie, qui n’a pas encore été testée contre d’autres virus. Plus précisément, les chercheurs utilisent une séquence génétique du coronavirus (ARNm) et l’injectent dans la cellule humaine. Cette cellule l’utilisera pour produire la protéine virale associée qui fera réagir le système immunitaire.

Dans le cas du virus Sars CoV-2, cette protéine est appelée « Spike ». Selon les premiers tests, la protection obtenue grâce à ce vaccin est de 28 jours après le début de la vaccination, qui consiste en un schéma de 2 doses.

Aucun problème sérieux de sécurité n’a été observé, a déclaré Pfizer dans son communiqué de presse, notant que davantage de données sur la sécurité et l’efficacité continuent d’être collectées.

Vaccin Pfizer dose

Les deux sociétés ont déclaré qu’elles prévoyaient de fournir jusqu’à 50 millions de doses de vaccins dans le monde d’ici 2020 et jusqu’à 1,3 milliard de doses d’ici 2021.

L’Union européenne a précommandé 200 millions de doses, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires du vaccin. La Commission européenne distribuera ensuite les doses de vaccin aux 27 États membres.

Les doses de vaccin destinées à l’Europe seront produites sur les sites de production de BioNTech en Allemagne et de Pfizer en Belgique.

Vaccin Pfizer age minimum

En France, il faudra attendre le feu vert de la Haute Autorité de Santé pour que le vaccin puisse être commercialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *