19 mai 2022

Thomas Pesquet : il dévoile enfin son salaire exorbitant

Vendredi 23 avril 2021, Thomas Pesquet a effectué une mission de six mois à bord de l’ISS (Station spatiale internationale). Mercredi 5 mai 2021, il révélait le montant que l’astronaute devrait recevoir.

Vendredi 23 avril 2021, des millions de Français ont regardé en direct à la télévision le départ de l’astronaute Thomas Pesquet et de ses coéquipiers alors qu’ils embarquaient à bord de la capsule Crew Dragon Endeavour de SpaceX pour rejoindre l’ISS dans le cadre de la mission de six mois.

L’astronaute devait faire ses adieux à sa compagne, l’ingénieure Anne Mottet, et il devrait suspendre sa vie privée pendant six mois. Un sacrifice qui en vaut la peine pour Thomas Pesquet, qui a lui aussi choisi de ne pas avoir d’enfants, pour faire passer sa carrière avant tout. « Ce n’est pas un travail idéal pour une famille.

L’astronaute est une passion absorbante. Je travaille toute la journée et même le soir. Je fais du sport le week-end, ce qui fait aussi partie de mon travail. ça pollue tout », a-t-il déclaré à Paris en avril 2021.

L’astronaute de 43 ans est donc un passionné qui ne se lève pas tous les matins mais attend son contrôle à la fin du mois. Mercredi 5 mai 2021, Midi Libre continuait d’estimer le salaire que pourrait percevoir Thomas Pesquet au terme de ces 6 mois à bord de l’ISS. Un astronaute novice gagne en réalité 6 197,55 € (sans famille à soutenir). Une somme qui grandit avec l’expérience…

thomas pesquet

Un professionnel A4 comme Thomas Pesquet gagne entre 7 647,05 € et 8 464,41 €. De retour en France, l’astronaute récoltera donc pas moins de 53 320,5 euros.

Thomas Pesquet garde contact

Thomas Pesquet et ses coéquipiers les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur et le Japonais Akihiko Hoshide devront mener des centaines d’expériences scientifiques au cours de leur voyage dans l’espace. Un quotidien chargé qui n’empêche pas Thomas Pesquet de garder le contact avec les Français via Twitter, comme il l’avait fait lors de sa première mission, Proxima, en 2016. Dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai 2021, les Français ont également diffusé Higher Power from space, une nouvelle chanson de Coldplay.

Il raconte son quotidien avec humour

Depuis plus d’un mois à bord de la Station spatiale internationale, Thomas Pesquet s’est confié sur les difficultés et problèmes qu’il peut rencontrer lors de sa mission via Instagram, mardi 1er juin 2021.

Pouvez-vous imaginer ce que c’est que de vivre dans l’espace ? Thomas Pesquet, fierté de l’astronomie française, a pour habitude de dévoiler des bribes de son apesanteur sur les réseaux sociaux à chaque mission. Ainsi, à partir du 23 avril 2021, date à laquelle Thomas Pesquet s’est envolé pour la Station spatiale internationale, il a commencé à livrer son quotidien comme nul autre sur les réseaux sociaux.

Depuis plus d’un mois, les fans d’astronomie sont en fuite en découvrant les photos qu’il publie sur sa page Instagram, suivies par 1,8 million de personnes. Mais le travail de Thomas Pesquet n’est pas toujours aussi efficace : comme pour nous tous, il y a parfois des imprévus auxquels il faut faire face…

décollage thomas pesquet

Ainsi, la compagne Anne Mottet a posté sur son compte Instagram l’une des tâches qui lui a été confiée à la Station spatiale internationale le mardi 1er juin 2021.

« L’astronaute est à la fois un athlète en salle et un mécanicien actionnant des machines… », explique dans sa publication le qui est très bien payé pour partir en mission dans l’espace avant d’entrer dans les détails : « J’ai dû faire réparer l’ergomètre de notre vélo. C’est un mécanisme qui contrecarre la résistance au pédalage pour simuler une route.

J’aime cette photo car elle montre vraiment l’environnement de travail à la gare : on dirait le chaos (sur cette photo il y a des choses partout !) Il explique avec humour.

Heureusement pour Thomas Pesquet, il y a toujours quelqu’un pour l’aider à retrouver ses affaires ! « Tout est inventorié, et les opérateurs qui nous accompagnent depuis le sol savent exactement où est stocké chaque objet », assure l’astronaute. Si la vie quotidienne dans l’espace est très éloignée de celle sur terre, on ne peut donc pas échapper à une certaine routine… mais toujours en apesanteur !

« Une condition, de toute façon, il faut que tout soit ficelé ou ça va s’envoler. Les dossiers du classeur tournent derrière moi, des câbles flottent, un aspirateur, des outils, des caméras et des ordinateurs apparaissent au premier plan. Des velcros au plafond ou sur les murs sous peine de dériver dans la Station ». Et heureusement, l’astronaute a développé plusieurs techniques : « Même mon casque Bluetooth, lorsqu’il n’est pas dans mes oreilles, s’enroule souvent autour de mon bras pour le garder sous contrôle !

Une apparition surprise pendant Roland-Garros

Après la victoire de Novak Djokovic sur Stefanos Tsitsipas en finale de Roland-Garros, retransmise en direct le 13 juin 2021 sur France 2, l’astronaute Thomas Pesquet est apparu de manière inattendue à l’antenne. Après 15 jours de compétition intense sur la terre battue parisienne, l’édition 2021 du tournoi de Roland-Garros s’est achevée le 13 juin 2021 en direct sur France 2, la finale du simple messieurs entre Novak Djokovic et Stefanos Tsitsipas.

salaire thomas pesquet

Malgré de nombreuses critiques pour son retour aux vestiaires pendant le match, le joueur serbe a réussi à remporter Roland-Garros pour la deuxième fois de sa carrière après l’édition 2016. à l’ATP, ainsi que les téléspectateurs de la chaîne publique, ont eu droit à une petite surprise par l’apparition de Thomas Pesquet.

Alors que les caméras étaient dirigées vers le ciel, la camarade Anne Mottet de la Station spatiale internationale (ISS) est apparue à l’écran, où depuis fin avril 2021 elle effectue une nouvelle mission, prévue depuis 6 mois. « Bonjour à tous, je suis très heureux d’être avec vous en ce moment solennel. expliqua-t-il en jouant avec une balle de tennis. Il planait devant lui comme s’il avait assisté à un échange entre les deux joueurs en état d’apesanteur.

« Moi je rêve du plus grand terrain de terre battue de l’univers, Mars »

« Alors bien sûr je n’ai pas pris la raquette. Je manque un peu de place à la gare. Mais ici, vous pouvez vous amuser autrement. Je pense que je serai ravi d’être avec vous l’année prochaine et j’espère que les stades seront remplis de fans illimités.

D’ailleurs, je sais que les stades seront remplis de fans illimités. vous avez rendu hommage aux gardiens et je voulais profiter de cette occasion pour les saluer aussi », a poursuivi l’astronaute qui a récemment révélé s’il pouvait regarder la télévision à bord de l’ISS ou non.

« Et puis je me dis qu’après tout, le central Philippe Chatrier est le plus grand stade en terre battue du monde. Je rêve du plus grand court de terre battue de l’univers, Mars. Mars, qui porte les couleurs de Roland-Garros et que l’on connaît chaque jour mieux », a conclu Thomas Pesquet, sous les applaudissements du public toujours présent dans les tribunes de la cour centrale de Roland-Garros.

Comment se passe sa vie de couple ?

depart thomas pesquet

L’astronaute, passionné par son métier, Thomas Pesquet, s’est confié sur sa drôle de vie entre la planète Terre et le cosmos. Dans les pages de Paris, vendredi 16 avril 2021, les Français sont revenus sur le couple insolite qu’ils créent avec Anne Mottet. Le vendredi 23 avril 2021, les yeux du monde se sont tournés vers le Kennedy Special Center en Floride.

A bord du Crew Dragon Space X, Thomas Pesquet et son équipe se sont envolés pour la Station spatiale internationale (ISS) à 5h49 heure locale (11h49 à Paris). Un moment historique que regarde Anne Mottet, la compagne de l’astronaute qui l’encourage toujours. Avant le grand départ, Anne Mottet s’est rendue sur le tarmac de Cap Canaveral pour un dernier adieu filmé par de nombreuses caméras. Un moment de tendresse pour le couple qui vivra séparément pendant six mois, le temps de la mission Alpha.

A quelques jours du grand départ, l’astronaute s’est confié dans une chronique parisienne, vendredi 16 avril 2021, sur son étrange travail. La raison pour laquelle il aime tant les voyages dans l’espace est que « la vie y est plus facile ». « C’est un peu comme des vacances dans un centre à ciel ouvert.

C’est une pause avec de nouveaux amis, de nouveaux paysages », a-t-il déclaré. Cependant, sa vie quotidienne sur terre ne le dérange pas : « Après quelque temps tu veux retourner à ta vie normale, ta chambre, tes parents… retourner sur ta planète. »

Un mode de vie auquel ses proches « pourraient » « mal » s’adapter, mais « c’est normal », a-t-il dit. « Ce n’est pas un travail idéal pour une famille. L’astronaute est une passion absorbante. Je travaille toute la journée et le soir. Je fais du sport le week-end, ce qui fait aussi partie de mon travail. ça pollue tout – disaient les Français. Et s’il n’y a pas d’enfant, c’est aussi parce que « c’est un choix pour un couple » : « Nous n’avons jamais eu autant de temps ni une envie irrésistible d’en avoir un.

thomas pesquet femme

Quant à son partenaire, elle aussi a une vie professionnelle intense. Elle dirige la politique d’élevage de la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture à Rome, et son emploi du temps ne lui permet pas de vivre avec son compagnon. « Elle travaille pour sauver le monde, développe des cultures résistantes au climat », a déclaré l’astronaute de 43 ans.