21 mai 2022

Affaire Alexia Daval « meurtre »: un incroyable rebondissement

Les rebondissements dans l’affaire Alexia Daval continuent. Au mois de janvier, les gendarmes ont retrouvé des objets intimes dans la maison du couple.

Affaire Alexia Daval : Quelques jours plus tard, on apprenait que Jonathann Daval sera bien jugé aux assises pour « meurtre sur conjoint », passible de la réclusion à perpétuité.

Les avocats de Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel dans l’affaire Daval, sont toujours en grève contre la réforme des retraites.

Par conséquent, l’avocat de Jonathann Daval a demandé le renvoi de son procès qui devait débuter ce jeudi 23 janvier, ont fait savoir ses défenseurs auprès de l’AFP.

Cette fois, ce n’est pas le nom du jeune homme qui est mis en cause mais celui de son avocat : Me Randall Schwerdorffer.

Affaire Alexia Daval : Dans la mesure où les défenseurs de ce dernier sont toujours en grève contre la réforme des retraites, l’avocat de Jonathann Daval, poursuivi pour violation du secret professionnel, a demandé le renvoi de son procès, qui devait débuter ce jeudi 23 janvier.

Pour rappel, l’homme de loi aurait divulgué des informations confidentielles en marge d’une audition de son client, poursuivi pour avoir tué sa femme Alexia en octobre 2017.

L’avocat s’était en effet entretenu avec Martine Henry, la mère de Jonathann Daval, dans la cour du tribunal de Besançon un jour de décembre 2018.

Il aurait expliqué à la mère de son client qu’une « photo lui a été montrée » et qu’il « a craqué sans changer de version ».

Alexia daval meurtre

À l’époque, le jeune homme accusait son beau-frère d’être l’auteur du meurtre d’Alexia.

Sauf que, quelques heures plus tard, Jonathann Daval est finalement passé aux aveux, affirmant qu’il avait tué son épouse et partiellement brûlé son corps.

Mais, entre-temps, l’échange entre l’avocat et la mère de l’accusé a fuité dans la presse…     Voir cette publication sur Instagram         

Prières pour #Alexia et soutien ému pour les parents dont on vient d’assassiner la fille pour la seconde fois. 😢 #triste #choquée #féminicides #horreur #ViolenceConjugale #AlexiaDaval #JonathanDaval #crime #justice

Affaire Alexia Daval : Le procès de Me Schwerdorffer devait initialement se tenir ce jeudi 23 janvier, à 9 heures, au tribunal correctionnel de Strasbourg.

À la demande de ses avocats, il aurait finalement été délocalisé.

Comme le rapportent nos confrères de Ouest Francece mardi 21 janvier,les barreaux de Montbéliard, Metz et Strasbourg, dont dépendent les trois avocats de Me Randall Schwerdorffer, « ont décidé de la grève illimitée ». Affaire à suivre donc…

Alexia daval jugement

Affaire Daval : Jonathann envoyé devant les assises pour le meurtre de sa compagne Alexia

Jonathann Daval, 35 ans, sera jugé devant la cour d’assises de Haute-Saône, avant la fin de l’année 2020 pour « meurtre sur conjoint ».

Il est accusé d’avoir tué sa compagne, c’est le début de l’affaire Alexia Daval, en 2017.

C’est désormais officiel : Jonathann Daval est appelé à comparaître devant la cour d’assises de la Haute-Saône, en cette fin d’année 2020, pour le meurtre d’Alexia Daval en 2017.

Il est accusé de « assassinat sur conjoint » pour la justice en France,il va etre envoyé aux assises, une condamnation passible d’une réclusion criminelle à perpétuité.

Trois mois après les faits, Jonathann a été interpellé et avait alors reconnu avoir frappé, puis étranglé sa compagne.

Alexia Daval, alors âgée de 29 ans, est tuée. Jonathann Daval a alors caché le corps de sa victime dans les bois, avant d’y mettre le feu.

Pendant des mois, l’informaticien va prétendre que sa compagne a mystérieusement disparu lors d’un jogging.

Affaire Alexia Daval : Des demandes de la famille d’Alexia refusées

Ce lundi 6 janvier, la juge d’instruction en charge du dossier n’a cependant pas accepté d’étendre les poursuites contre l’homme de 35 ans pour « modification de scène de crime et atteinte à l’intégrité d’un cadavre ».

Il s’agissait d’une demande formulée par la famille d’Alexia Daval. La juge d’instruction explique qu’elle fait valoir « le principe du non-cumul des infractions et la jurisprudence ».

Celle-ci estime que cette modification de la scène de crime et cette atteinte au cadavre de sa victime entrent dans le « prolongement » de l’homicide commis par Jonathann Daval.

La juge d’instruction a également rejeté les demandes d’actes formulées par la famille d’Alexia, en ce qui concerne la présence de plusieurs molécules dans le corps de la jeune femme :     Voir cette publication sur Instagram         

Alexia daval mari

Il a avoué ce salaud 😡😠 Repose en paix Alexia 😢🙇‍♂️ #alexiadaval

Une publication partagée par Florence (@florence_dur) le 7 Déc. 2018 à 7 :23 PST

Affaire Alexia Daval : Un hypnotique utilisé comme somnifère, un décontractant musculaire interdit à la vente depuis 2013 et un antalgique opiacé.

Il s’agissait de substances ingérées régulièrement pendant près d’un an avant la mort de la jeune femme.

Une augmentation nette a même été constatée sur ses derniers mois de vie. La famille a évoqué la possibilité d’un empoisonnement à petit feu de la jeune femme par son compagnon.

Jonathan Daval « attend son procès », a expliqué Me Schwerdorffer son avocat. « C’est long et extrêmement tendu comme situation. C’est une attente extrêmement difficile à vivre ».

Le procès aux assises doit se tenir en cette fin d’année 2020.

Alexia daval parents

Affaire Alexia Daval : Jonathann Daval s’était d’abord fait passer pendant trois mois pour un époux éploré

Alexia Daval, une employée de banque avait été retrouvée morte, dissimulée sous des branchages et partiellement brûlée, le 30 octobre 2017 en Haute-Saône.

Son mari Jonathann, aujourd’hui âgé de 35 ans, s’était d’abord fait passer pendant trois mois pour un époux éploré,

sans nouvelles de sa femme partie faire son jogging, avant de reconnaître l’avoir frappée et étranglée dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à leur domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône), lors d’une violente querelle conjugale.

À l’issue d’une reconstitution du meurtre effectuée le 17 juin dernier, Jonathann Daval avait admis avoir procédé à la crémation partielle du corps d’Alexia dans un bois voisin.     Voir cette publication sur Instagram         

Ça fait déjà 2 ans que tu es partie à cause d’un assassin que tu avais épousé sans le savoir. 😪 Si tu tomberais sur une personne comme moi, tu serais encore en vie et pour toujours. J’espère que cet enfoiré va crever en prison pour qu’il ne sortira plus. Tu resteras toujours la plus belle Alexia. 💕🌹 Tu seras toujours dans nos cœurs de tout le monde. ❤️ Reposes toujours en paix ma belle, on ne t’oubliera jamais. On pense fort à toi. 😘💕 On t’aime. 💕🌹🌈 Love. ❤️🌹🌈 @sebastieneros02802 @sebastieneros02803 @elsaesnoult #alexiadaval #love #forever #rip

Une publication partagée par Sébastien DELANOY (@sebastieneros0280) le 1 Nov. 2019 à 10 :03 PDT

À l’origine de la dispute, selon Jonathann Daval: « un rapport sexuel » réclamé par Alexia, qui prenait à cette époque un traitement de stimulation de la fertilité pour essayer d’avoir un enfant, mais qu’il avait refusé.

« Je l’ai étranglée, l’ai frappée pour qu’elle se taise », a-t-il dit à un expert psychiatre, évoquant une compagne « violente en paroles et en actes » et qui « l’humiliait ».

Alexia daval enterrement