3 juillet 2022

Le blond foncé, la couleur qui s’adapte à nos envies

Facile à entretenir et à sublimer à l’aide de reflets chauds ou dorés, le blond foncé est la coloration universelle qui va à tout le monde. Châtain clair, bronde ou sombré hair, il existe autant de façons de désigner le blond foncé que de techniques pour le décliner. Comment l’adopter et l’entretenir ? Voici tous les conseils du coloriste Christophe Robin.

Le blond foncé : qu’est-ce que c’est ?

Le blond foncé est la couleur qui se rapproche le plus du châtain clair. Il peut être décliné en plusieurs teintes selon ses reflets, caramel ou doré. Aujourd’hui, il peut être désigné comme du bronde, une coloration à la frontière du blond et du châtain. Son plus ? Toutes les techniques existantes pour le faire varier. Un tie and dye branché, un balayage lumineux ou des mèches… Dur de s’ennuyer avec un blond foncé !

Le blond foncé : c’est pour qui ?

Le blond foncé est facile à porter et va à tout le monde. Il sublime tout particulièrement les teints mats et les yeux marron.

Natalia Vodianova au cheveux blond foncé

Le blond foncé : c’est pour quand ?

Cette teinte chaude s’adapte très bien à toutes les saisons. En hiver, il s’avère un atout bonne mine lorsqu’on lui ajoute des nuances caramel. En été, un balayage plus clair apporte du relief et un effet coup de soleil lumineux.

Le blond foncé : comment l’entretenir ?

Super facile à entretenir, le blond foncé a tout de même besoin d’un shampoing clarifiant sans sulfates trois à quatre fois par mois. On peut penser à privilégier les formules à base de bleuet qui neutralise le jaunissement et de camomille, qui redonne de l’éclat et éclaircit légèrement les cheveux blonds.