26 mai 2022

Les Anonymous attaquent violemment Elon Musk

Les récentes sorties du fantasque Elon Musk ne sont pas du goût de tout le monde, à commencer par les Anonymous. Sur YouTube, une chaîne certifiée se réclamant du groupe de cyberactivistes a lancé vendredi un sérieux avertissement au PDG de Tesla.

Cette vidéo semble être une réponse directe au virage à 180 degrés d’Elon Musk sur le bitcoin. En mai, l’entrepreneur s’était attiré les foudres des amateurs de crypto-monnaies en « découvrant » soudainement l’impact écologique de la célèbre monnaie virtuelle.

Ce revirement était intervenu au moment où Tesla postulait au programme américain de crédit pour les carburants renouvelables, ce qui n’avait pas manqué de mettre la puce à l’oreille des plus fidèles partisans du bitcoin. Depuis, le cours de la première crypto-monnaie a chuté de 40%, entraînant les autres monnaies électroniques dans son sillage.

« Un riche narcissique »


Dans la vidéo mise en ligne, les hacktivistes s’en prennent violemment au milliardaire, s’appuyant sur des sources journalistiques (The Observer, Sunday Times…) pour rappeler les faits peu glorieux du groupe automobile américain : maltraitance des employés, exploitation des enfants, pollution environnementale, etc.

Elon Musk est comparé à un « riche narcissique qui recherche désespérément l’attention » et à « un homme qui se croit le plus intelligent du monde ». Anonymous critique également ouvertement le modèle économique du constructeur automobile, dont l’essentiel des bénéfices provient d’aides gouvernementales sous forme de crédits carbone.

Avec ces fonds, Tesla a néanmoins acheté l’équivalent de 1,5 milliard de dollars en bitcoins en janvier, réalisant au passage quelques centaines de millions de dollars de bénéfices. Pour continuer à bénéficier des aides liées au carbone, l’entreprise aurait cependant choisi de se désolidariser des crypto-monnaies. Après avoir été l’un des plus grands soutiens de l’écosystème des crypto-monnaies, Elon Musk aurait donc changé d’avis….

La vague anti-Musk reflète-t-elle les convictions de tous les Anonymous ? Non, pas nécessairement. En raison de son absence de hiérarchie et de son modèle décentralisé, « n’importe qui peut faire une vidéo signée Anonymous » explique l’anthropologue de l’Université McGill au Canada, Gabriella Coleman, dans une conversation avec France Info.

Sur Twitter, le compte Anonymous YourAnonNews qui compte 6,7 millions d’abonnés a confirmé ne pas être à l’origine de la vidéo. Un autre compte influent, YourAnonCentral, ne confirme pas officiellement être derrière ce court-métrage mais soutient l’initiative en citant le principal intéressé, Elon Musk.