26 mai 2022

Présentation de la Rolex Explorer II Ref. 226570

Si l’Explorer I bicolore a été l’une des plus grandes surprises de Watches & Wonders 2021, l’autre grande nouveauté de Rolex, la nouvelle Explorer II Ref. 226570, pourrait bien avoir été l’une des plus attendues du salon. Cette année, après tout, marque le 50e anniversaire de la première Explorer II Réf. 1655 de 1971, et il était donc largement attendu, et plus tard directement annoncé par Rolex, qu’une revitalisation du design était en cours. Et alors que de nombreuses personnes dans le monde de l’horlogerie ont dessiné des maquettes et placé leurs paris, Rolex a réussi à surprendre la plupart des gens en n’apportant que des modifications mineures au design et en faisant évoluer le mouvement vers le calibre phare actuel de la manufacture, équipé du système GMT.

En regardant de plus près le boîtier en acier de 42 mm de diamètre et de 12,5 mm d’épaisseur de la nouvelle Explorer II, on constate qu’il est essentiellement le même que celui de la précédente référence 216570. Les seules différences apparentes sont subtiles, avec des cornes plus fines réduites d’un millimètre (et compensées, en un sens, par une largeur supplémentaire d’un millimètre sur le bracelet Oyster en acier). Beaucoup s’attendaient à ce que la 226570 soit dotée d’une nouvelle lunette en céramique, mais cette dernière référence est restée fidèle au look traditionnel de la famille, en continuant à utiliser une lunette en acier satiné.


Les mises à jour du cadran sont également relativement minimes, la plus évidente étant l’utilisation d’un minuscule emblème de couronne Rolex entre « Swiss » et « Made » au bas du cadran, un élément absent de la description des modèles précédents. En dehors de cela, le look classique de l’Explorer est essentiellement inchangé, avec des chiffres appliqués, une fenêtre de date cyclope et un look très sportif dans l’ensemble. Sur la nouvelle itération à cadran noir de la montre, qui a fait l’objet de beaucoup moins de publicité que la version blanche à  » cadran polaire « , il y a une différence supplémentaire : une aiguille GMT complètement orange au lieu de l’aiguille orange et noire utilisée sur la référence précédente (ci-dessous).A l’intérieur du boîtier Oyster étanche à 100 mètres, nous trouvons l’amélioration la plus significative de la montre, le nouveau Calibre Rolex 3285. Une mise à jour du calibre 3187 précédemment utilisé, il a été introduit pour la première fois dans la dernière GMT-Master II en 2018. Parmi sa gamme impressionnante de caractéristiques, le mouvement automatique comprend un échappement Chronergy économe en énergie et résistant au magnétisme, ainsi qu’un ressort spiral bleu Parachrom, qui est environ 10 fois plus précis que le type traditionnel. Comme indiqué sur le cadran, la montre est certifiée chronomètre, ou plus précisément « Superlative Chronometer » via les tests internes de Rolex, et possède également une réserve de marche de 70 heures.


Dans l’ensemble, certains Rolex-ophiles pourraient considérer la nouvelle Explorer II comme une sorte de déception stylistique, car il s’agit essentiellement d’une version légèrement rationalisée de la version précédente lancée en 2011, et des changements mineurs comme les cornes plus minces, l’aiguille entièrement orange et le logo de couronne ajouté semblent plutôt petits dans le contexte. Cependant, la mise à niveau la plus importante de la référence, son nouveau mouvement, ne doit pas être négligée car elle place effectivement l’Explorer II en conformité avec les normes de fabrication actuelles de la marque. Et si Watches & Wonders est terminé, le reste de l’année est encore à venir, et l’automne et les fêtes de fin d’année pourraient bien apporter d’autres nouveautés de la marque – peut-être même une autre Explorer ou deux.

La Rolex Explorer II Ref. 226570 est disponible dès maintenant dans les boutiques Rolex et chez les détaillants agréés, à un prix fixé à 8 550 dollars.