Une étude révèle que les chiens versent de véritables larmes de joie lorsqu’ils retrouvent leur maître

“Les chiens sont devenus les partenaires des humains, et nous pouvons créer des liens”, a déclaré l’auteur de l’étude, Takefumi Kikusui, après avoir établi un lien entre les larmes des chiens et la libération d’ocytocine.

Les chiens ont une fois de plus prouvé qu’ils étaient les meilleurs amis de l’homme.

Une nouvelle étude publiée par Current Biology révèle que les yeux des chiens se remplissent de larmes lorsqu’ils retrouvent leur maître après une longue période de séparation, ce qui permet d’établir pour la première fois un lien entre leurs larmes et leurs émotions.

“Nous avons constaté que les chiens versent des larmes associées à des émotions positives”, a déclaré l’auteur de l’étude, Takefumi Kikusui, dans un communiqué, précisant que ces larmes pourraient être dues à une libération d’ocytocine.

Kikusui, professeur au Laboratoire d’interaction et de réciprocité entre l’homme et l’animal de l’université d’Azabu, au Japon, a fait cette découverte après qu’un de ses caniches a donné naissance, il y a six ans, et que des larmes ont commencé à perler dans ses yeux pendant qu’elle allaitait. “Cela m’a donné l’idée que l’ocytocine pouvait augmenter les larmes”, a-t-il déclaré.

Bouldogue trop mignon

L’ocytocine, également connue sous le nom d'”hormone de l’amour”, a déjà été détectée chez les chiens et leurs maîtres lors d’interactions. Les nouvelles découvertes suggèrent que la libération d’ocytocine renforce le lien entre les humains et les chiens.

“Les chiens sont devenus des partenaires des humains, et nous pouvons créer des liens”, a déclaré Kikusui. “Dans ce processus, il est possible que les chiens qui montrent des yeux larmoyants pendant l’interaction avec le propriétaire soient davantage pris en charge par ce dernier.”

Chiot berger australien heureux

Cette étude intervient après que des scientifiques ont constaté que le rythme cardiaque des chiens augmente de 46 % lorsque leur maître leur dit “Je t’aime”, tandis que les câlins font baisser leur rythme de 23 %, selon une étude réalisée en 2020 par Canine Cottages. Le rythme cardiaque des propriétaires augmente également de 10 % lorsqu’ils retrouvent leur chien après une longue période de temps.

Selon une étude publiée en avril, les chercheurs ont également déterminé que le phénomène connu sous le nom de “yeux de chiot” est probablement le résultat de milliers d’années d’élevage sélectif visant à donner aux chiens des visages plus humains.