Tables de billard convertibles : comment faire des économies ?

table-billard-convertible

Oui, une table de billard convertible sert déjà à faire des économies. Mais à travers ce petit guide, vous allez découvrir comment faire encore des économies sur les tables en question.

Sans pour autant renoncer à la qualité. Ainsi, vous ne tomberez plus dans le piège de la fausse bonne affaire. Vous aurez toutes les clés en mains. Et comme vous allez le constater, ce sont de petites astuces qui peuvent faire toute la différence… 

Nos conseils pour faire de vraies économies au moment d’acheter une table de billard convertible

Les indications suivantes se basent notamment sur les témoignages des utilisateurs, et sur notre expertise en matière de gestion financière. Bien sûr, c’est ensuite à vous de « piocher » dans ces conseils. 

1. Se concentrer sur deux fonctionnalités

Certaines tables de billard sont tellement convertibles… qu’on se perd dans leurs fonctionnalités. Il y a des modèles 3 en 1, voire 4 en 1… Elles se transforment en tables de ping-pong, en support pour le « air hockey »… Mais c’est là que la situation devient paradoxale. Ce qui devrait être un moyen de rationnaliser ses achats se transforme en gadget trop coûteux. En somme, nous vous conseillons de prioriser une activité, comme le billard justement. L’autre « facette » du meuble convertible servir de support pour manger. Et c’est tout !

BON À SAVOIR

Cette approche peut sembler un peu cynique. Mais si l’on y réfléchit, c’est plutôt logique ! En effet, lorsqu’une table convertible propose trois loisirs, il est rare qu’une famille utilise vraiment chaque face. L’achat initial s’avère donc trop coûteux par rapport à l’affectation réelle et pratique de l’article.

2. Se tourner vers les tables d’occasion

L’occasion n’est pas forcément signe de mauvaise qualité ou de vices cachés. Vous pouvez trouver des tables de billards convertibles qui ne sont pas chères mais parfaitement fonctionnelles.  Bien sûr, il faut faire attention à la modalité d’acquisition. Passez par un site internet fiable, qui assurera l’intermédiaire. Dans tous les cas, n’hésitez pas à poser des questions au vendeur

BON À SAVOIR

À l’ère du tout connecté, on oublie souvent… que la vente « physique », ça existe ! Vous pouvez sillonner les vide-greniers et les marchés aux puces. Qui sait, vous trouverez peut-être la perle rare, à petit prix ?

3. Utiliser des comparateurs de prix 
Il peut être frustrant de payer une somme importante… alors qu’il y avait une promotion sur le site d’à côté ! Avant de procéder à l’achat de votre table de billard convertible, procédez à une comparaison. De nombreuses plateformes ou applications permettent de trouver la meilleure offre au temps « t ». Cela concerne aussi bien les modèles neufs que les modèles d’occasion.

BON À SAVOIR

Attention aux sites frauduleux qui redirigent la clientèle vers des sites partenaires. Ces derniers ne comparent pas grand-chose ; ce sont des leviers promotionnels. Nous vous conseillons d’opter pour des espaces réputés et agrégés.

4. Choisir des modèles de qualité intermédiaire

Les tables de billard convertibles sont rarement destinées aux soirées de galas, n’est-ce pas ? Vous n’avez pas forcément besoin de viser une qualité premium pour les articles de ce genre. Un modèle simple, au design sobre, devrait suffire. L’important, c’est qu’il soit suffisamment robuste pour ne pas avoir à racheter une pièce quelques mois après…

5. Prendre soin de sa table de billard convertible

Nous avons gardé ce conseil pour la fin, car il ne fait pas spécialement économiser dès le départ. Il s’agit plutôt de prévenir des dépenses trop fréquentes. Et pour cela, nous vous recommandons de prendre soin de votre meuble. Autrement dit :

  • Assurez-vous que les utilisateurs s’en servent avec délicatesse.
  • Déployez-la toujours complètement en cas d’utilisation.
  • Pensez à nettoyer régulièrement le dispositif.
  • Veillez à ne pas utiliser la table pour autre chose (cela ne devrait pas devenir un bureau, par exemple).
  • Si elle se trouve à l’extérieur, protégez-la des intempéries ou rangez-la quand c’est possible.

Ces cinq idées devraient vous mettre sur la bonne voie pour économiser au moment d’acheter une table de billard. Mais cet achat, en tant que tel, est-il vraiment un bon moyen d’économiser ?

Les tables de billard convertible : cela permet-il (vraiment) d’économiser ?

L’idée d’une table de billard convertible est vraiment séduisante de prime abord. Ce n’est pas les émissions de télé-achat qui diront le contraire ! On imagine tout de suite la place que cela fait gagner. Aussi, on se dit que grâce à ce genre de modèles, on économise l’achat de deux articles distincts. En réalité, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte  :

  • Demandez-vous si vous comptez vraiment utiliser la partie « billard ».  Sinon, vous risquez d’acheter l’équivalent d’un gadget inutile !
  • Songez que par essence, vous ne pouvez que manger ou jouer. Il faut donc sans cesse nettoyer et « réaffecter » la table.
  • Selon vos goûts en matière d’ameublement, calculez la véritable économie que vous réalisez en optant pour cette solution hybride.
  • Une table de billard convertible n’a généralement pas la même qualité qu’une vraie table de billard. Encore une fois, cela dépend de l’importance que vous accordez à cette activité.

Si après cette réflexion vous pensez toujours que c’est une bonne idée, alors vous pouvez songer à l’achat ! En effet :

  • Ces dispositifs permettent en effet de gagner une certaine place.
  • Le versant « billard » reste appréciable, en tout cas pour les amateurs.
  • Selon votre budget, le coût total pourrait effectivement être allégé.

Économiser sur les tables de billard convertibles : que faut-il retenir ?

Les tables de billard convertibles ont une polyvalence intéressante. Certaines familles apprécient de pouvoir passer d’une affectation à l’autre librement. En soi, cela peut représenter une opportunité intéressante. Mais attention à ne pas dépenser inutilement. Réfléchissez aux loisirs que vous allez vraiment pratiquer. Interrogez-vous sur les prix proposés. La frontière est parfois très fine entre le nécessaire et le superflu. Les vendeurs le savent très bien, et en jouent constamment ! Bien sûr, il est normal de se faire plaisir de temps en temps. Mais autant le faire en économisant !