Jean-Pierre Pernaut est mort, l’ancien célèbre présentateur du 13H de TF1

jt jean pierre pernaut tf1

La nouvelle est tombée et c’est une catastrophe pour tout le monde. Le présentateur emblématique du journal télévisé de TF1 vient de s’éteindre. Génération 2 vous dévoile toutes les informations et revient sur la personnalité de cet homme très aimé de tous.

Nous sommes tristes de vous annoncer cette mauvaise nouvelle. En effet, le journaliste tant apprécié des Français, Jean-Pierre Pernaut, vient de s’éteindre à 71 ans des suites de son cancer du poumon. “C’est avec une grande douleur que nous avons appris le décès de Jean-Pierre Pernaut”, a déclaré TF1.

Jean-Pierre Pernaut vient de rejoindre les étoiles

Une chose est sûre, Jean-Pierre Pernaut restera à jamais gravé dans nos mémoires. En effet, le journaliste a présenté pendant plus de 30 ans l’actualité de TF1. Ainsi, c’est comme s’il faisait partie de la famille de toute la population française. Chaque midi, nous déjeunions avec lui et le journal télévisé. Et même après sa longue carrière au journal télévisé, il n’a pas cessé de regarder la télévision. Il a toujours été passionné par la “France profonde”, il s’est donc concentré sur une émission spécialisée dans les régions de France sur la chaîne LCI. Sans oublier qu’il a également dirigé le magazine Au cœur des régions. Une façon de redorer l’image de notre pays à sa manière en mettant en valeur les villages oubliés et le patrimoine français.

Un deuxième cancer du poumon qui lui a été fatal !

jean pierre pernaut

Pour rappel, il a annoncé son deuxième cancer du poumon en juillet 2021 suite à des rumeurs. “Il y a eu une fuite annonçant dans les médias que je souffrais d’un cancer du poumon. C’est vrai, j’ai appris cette maladie en mai dernier”, avait-il expliqué sur Twitter. Invité sur le plateau de TPMP, Jean-Pierre Pernaut avait admis qu’il regrettait “d’avoir fumé pendant 40 ans [ses] deux paquets par jour”, mais lorsqu’un fumeur s’en rend compte, il est souvent trop tard. En tout cas, il a essayé de faire de son mieux et “d’améliorer la prévention” sur ce sujet. Déjà en 2019, il s’était battu contre le cancer de la prostate et il ne voulait pas que ce sujet soit tabou. Cette fois, il avait gagné la bataille contre cette maladie. Puis, il avait également gagné la bataille contre son premier cancer du poumon. Malheureusement, son troisième cancer lui a été fatal.
Avec la chimiothérapie, Jean-Pierre Pernaut est devenu beaucoup plus faible. Lors d’un contrôle à la fin du mois de février 2022, le journaliste a appris que le cancer s’était propagé et avait touché d’autres organes. Ainsi, il aurait subi une opération d’urgence, mais suite à celle-ci, il serait resté dans le coma. On apprend ainsi que “cela fait deux jours qu’il est dans le coma”.

Les débuts de Jean-Pierre Pernaut à la télévision

jean pierre

Pour rappel, ce natif d’Amiens a commencé sa carrière à la télévision à 22 ans après l’école supérieure de journalisme de Lille. Il rejoint ensuite le Courrier Picard, son premier employeur. Le 22 février 1988, un an à peine après la privatisation de la société TF1, il devient le responsable du journal de 13 heures, après Yves Mourousi et Marie-Laure Augry, qui occupaient ce poste depuis 1975.

Très vite, Jean-Pierre Pernaut a su imposer son style et notamment mettre en avant des reportages sur nos belles régions de France. “J’en avais assez d’entendre parler de la neige seulement lorsque trois flocons tombaient sur le pont de l’Alma”, disait-il en 2020 pour Le Figaro. “Son obsession est d’être concret et de capter l’humain”, disait de lui Gilles Bouleau. Il a toujours été très proche des Français pendant ces longues années. “Je suis fier d’avoir créé un réseau de correspondants en région pour raconter la réalité du terrain afin de lutter contre une fracture territoriale bien réelle, d’avoir donné la parole aux gens, aux vrais gens, plutôt qu’aux représentants des institutions, de montrer la France telle qu’elle est et non telle que certains voudraient qu’elle soit”, expliquait Jean-Pierre Pernaut dans son livre 33 ans avec vous.

Une popularité sans faille

femme jean pierre pernaut

Il a su garder sa popularité du début à la fin. En effet, à ses débuts, le JT de TF1 compte près de 10 millions de téléspectateurs, les dernières années la chaîne tournait autour de 5 millions et pour son dernier JT, le 18 décembre 2020, près de 8 millions de Français étaient présents pour lui dire au revoir.

Sa façon de présenter le journal télévisé lui a donné une certaine image. En effet, suite à ses commentaires sur la violence, l’immigration ou la délinquance, il est considéré comme une personne conservatrice. Par exemple, il a déclaré que les places pour les migrants “continuent à s’ouvrir partout en France”, au détriment des “SDF”. D’ailleurs, en 2016, suite à ces derniers propos, le CSA lui a demandé de faire attention à ses mots : “la formulation du journaliste (…) de nature à laisser entendre que ces propos pourraient encourager des comportements discriminatoires.”

Jean-Pierre Pernaut très attaché à la France et à ses racines

jt jean pierre pernaut tf1

“Je cultive l’image du réactionnaire, mais ce n’est pas le réactionnaire, c’est le gars qui est attaché à ses racines, aux cultures régionales”, a-t-il expliqué. Peut-on lui reprocher d’aimer la France ? Dans une interview à Télé-Loisirs, il a même déclaré qu’il avait prévu la crise des gilets jaunes : “Je suis plutôt fier d’être français. Je raconte la vie des Français, le journal raconte la vie des Français. Si cela ne plaît pas à certains qui se sont moqués de moi pendant des années (…). Qui se sont moqués au début et curieusement ne se moquent plus beaucoup depuis les gilets jaunes. Parce qu’ils se sont rendu compte qu’il y avait une France en dehors du périphérique à ce moment-là. Moi ça faisait 30 ans que je le faisais […] Tout le monde vient à la proximité.”

Une carrière bien au-delà de l’actualité

Jean-Pierre Pernaut a toujours eu de nombreuses ambitions et projets en plus de l’actualité. En effet, il avait présenté l’émission Aimer vivre en France dans les années 1990 ou encore l’émission Combien ça coûte ? de 1991 à 2010. Par ailleurs, le journaliste avait également publié plusieurs ouvrages tels que L’argent par les fenêtres, Les Magnifiques métiers, Au cœur des régions ou encore La France des saveurs.

Epanouie dans l’amour

Sur le plan personnel, on peut dire qu’il a eu la chance de rencontrer la femme de sa vie. En effet, en 2007, il a épousé une ancienne Miss France, Nathalie Marquay. Deux enfants sont nés du fruit de leur amour, Lou et Tom. Grâce à ces deux grands enfants, nés d’une première union, il a eu la chance d’être le grand-père de trois petits-enfants. L’agent de son épouse a déclaré : “Le père de Tom, Lou, Olivier et Julien est décédé d’un cancer du poumon” ce mercredi après-midi.

Toute la rédaction de Génération 2 adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.