Malika Menard (Miss France 2022) : victime d’accusations, elle parle enfin !

malika


Malika Menard est dans le viseur de nombreux internautes. Lors de la finale de l’élection de Miss France 2022, son comportement sur scène a été jugé déstabilisant. Et vous, qu’en pensez-vous ?

menard malika


Miss France : Samedi 11 décembre, Malika Menard a fait son show sur la scène du Zénith de Caen. Il s’agissait pour la jeune femme de poser une question aux cinq finalistes de l’élection de Miss France 2022. Selon certains observateurs, elle aurait tenté d’écarter de l’aventure Floriane Bascou, Miss Martinique. Mais selon Malika Ménard, il n’en est rien. Décryptage.
A 33 ans, Malika Ménard sait qui elle est. Elle sait aussi qu’elle n’a pas à avoir honte de ce qu’on lui a fait. La honte, elle la laisse volontiers à son agresseur.

Malika Ménard était encore une petite fille lorsqu’elle a été agressée par un homme de 30 ans. La jeune femme s’est confiée sur ce drame qui a bouleversé sa vie. Elle a raconté aux journalistes de Closer comment elle a surmonté ce drame. Elle vient de sortir un livre qui traite de cette question. Il s’intitule “Fuck les complexes, accepter et aimer au-delà du filtre des réseaux sociaux”.

“Je suis trop pudique pour parler de ça”.

malika menard couple


Malika Ménard ne mâche pas ses mots. Et elle met le doigt sur les maux qui la font souffrir depuis sa plus tendre enfance. Sa vie a basculé lorsqu’un homme de 30 ans l’a agressée. Aujourd’hui, la victime a mûri et la honte a changé de camp. Dans son livre Fuck complexes, accepter et aimer au-delà du filtre des réseaux sociaux, Malika raconte. Son livre est sorti le 13 octobre 2020. À cette occasion, l’ancienne Miss France s’est exprimée dans les médias.

“Mettre des mots sur vos traumatismes m’a permis d’avancer”, a-t-elle expliqué aux journalistes de Closer. Elle a ensuite raconté les traumatismes de son enfance. Alors qu’elle avait 5 ans, le fils de sa nounou l’a agressée.
Comment se protéger quand on n’a que 5 ans, face à une personne de 30 ans ? A l’époque, même sa propre mère n’a pas réagi. Malika Ménard l’admet volontiers : sa mère “n’a pas bien géré ce qui s’est passé” et ne s’est pas plainte. “J’aurais aimé être soutenue”, admet-elle. Mais l’ancienne reine de beauté n’a pu compter que sur elle-même. Il y a deux ans, elle a déposé une plainte contre son agresseur. “Mais je n’étais pas encore prête à me confronter, à raconter l’histoire en détail”, ajoute-t-elle.

Miss France : Un vrai soulagement

malika menard insta


Depuis qu’elle a évoqué publiquement cette agression, Malika Ménard a ressenti un soulagement. Néanmoins, son enfance a été brisée par cet homme. “Je suis trop pudique pour parler de cela. Mais ce livre parle du rapport au corps. Je n’aurais pas été honnête avec les lecteurs si je n’avais pas évoqué cet événement”, a-t-elle révélé.

À l’époque, la jeune victime avait exigé une coupe de cheveux courte et des vêtements de garçon. Elle ne voulait pas que l’expérience se reproduise, être “confrontée à ce genre d’agression”. “À cinq ans, j’ai réalisé que j’étais une fille. Si j’avais été un garçon, cet homme ne m’aurait pas attaquée”, a-t-elle déclaré.
Mais aujourd’hui, Malika Menard met l’accent sur la force des femmes. C’est ce qu’elle a voulu mettre en avant lors de cette dernière épreuve du concours Miss France. Elle s’est déroulée samedi 11 décembre, au Zénith de Caen. Les candidates ont défilé en robe de soirée, en costume régional puis en maillot de bain. Ensuite, les finalistes ont dû répondre à une question chacune. Malika Menard a posé la première, sur Joséphine Baker. “Récemment, Joséphine Baker est entrée au Panthéon, une femme noire, avant-gardiste et engagée. Selon vous, qu’est-ce qui fait la force d’une femme et pourquoi ?” a-t-elle demandé à Floriane Bascou, Miss Martinique.

“Excusez-moi, pouvez-vous répéter la question ?”

malika


Malheureusement, son interlocutrice a été désarmée par la question… comprise. “Excusez-moi, pouvez-vous répéter la question ?”, a-t-elle dit. “J’enlève quelques mots, je la raccourcis”, a répondu non sans humour Malika Ménard. Cette dernière a reformulé : “En gros, qu’est-ce qui fait la force de la femme ?”.

“A mon avis, la force de la femme réside dans le fait qu’elle ose se présenter, qu’elle ose accomplir des choses. Ce sont les femmes qui sont des leaders, c’est ce qui fait une femme. Une femme leader qui accomplit des choses et qui ose s’aventurer dans des aventures qui sont exceptionnelles”, a alors expliqué Floriane Bascou, prise par les émotions. Sur les réseaux sociaux, les internautes s’en sont pris à Malika Ménard. Ils l’accusent d’avoir mis Mlle Martique mal à l’aise de manière intentionnelle. Certains affirment même qu’elle l’aurait “prise pour une idiote”, sur Twitter.

Miss France : Malika Menard poussée à se justifier sur Twitter


La principale intéressée a dû réagir. Elle a publié sur Twitter un selfie avec Miss Martinique. “Pas toujours facile de prendre la parole sur le plateau (pour moi y compris), mais ici il n’y a que de la bienveillance et reformuler la question en faisait partie. Encore bravo à Floriane pour sa place de première dauphine”, a-t-elle écrit dans son post. Pas de tensions entre les Miss donc ! Ouf, nous voilà rassurés.