Booder s’effondre devant une victime d’une explosion de gaz à Paris

booder et sa femme


Booder n’a pas pu retenir ses larmes en entendant ce témoignage émouvant d’une victime de l’accident.


Booder : le trublion de la comédie

booder et sa femme


Booder n’est pas connu pour fondre en larmes, loin de là. En général, c’est son public qui pleure… de rire ! Avec son physique reconnaissable, il est devenu en quelques années un humoriste et un acteur incontournable en France.


De son vrai nom Mohammed Benyamna, il est né au Maroc, mais a grandi à Paris. Alors qu’il a encore une vingtaine d’années, il décide de devenir comédien. Il a fait une série de one-man-shows avec un grand succès. C’est cependant grâce au cinéma qu’il se fait connaître au niveau national. Il était en effet à l’affiche de comédies très célèbres : Neuilly sa mère, Halal police d’État, Beur sur la ville, ou encore Pattaya. Grâce à son succès cinématographique, il est également très présent à la télévision. Sa bonne humeur et son humour toujours bien placé font de lui un invité idéal.

Il a squatté les plateaux de Touche Pas à Mon Poste, ou de Vendredi, tout est permis avec Arthur. En plus de cela, il a fait des apparitions très remarquées sur les versions française et marocaine de Fort Boyard. Vous l’aurez compris, Booder est absolument partout, et c’est à chaque fois un vrai bonheur ! Cependant, pour sa dernière apparition télévisée, le ton n’était pas drôle…

La tragique explosion de la rue de Trévise en 2019

booder et sa femme


Afin de comprendre ce qui a mis Booder dans un tel état de tristesse, Génération 2 vous propose de revenir sur le fait qui a choqué la France entière en 2019 : l’explosion rue de Trévise, à Paris. Nous sommes le 12 janvier 2019, vers 9 heures du matin, dans le 9e arrondissement de Paris, à deux pas des Folies Bergère. Une fuite de gaz est repérée dans un immeuble, les pompiers sont dépêchés sur place. Mais c’est le drame. Une explosion massive décime toute la rue. La scène est digne d’un film de guerre. Murs, plafonds et fenêtres sont littéralement soufflés. Les voitures de la rue sont renversées, et même le camion de pompiers a reculé de 5 mètres. Le bilan humain est désastreux. Quatre personnes, dont deux pompiers, ont perdu la vie dans l’explosion. On dénombre également 66 blessés, dont beaucoup dans un état grave.


Plus de 400 personnes ont été touchées et ont dû être relogées. Ce drame entraîne une enquête, afin de connaître les responsabilités. Le syndic de la copropriété est évidemment pointé du doigt. Mais la mairie de Paris est également largement mise en cause dans cet incident. 3 ans après les faits, certaines des victimes sont toujours en soins hospitaliers. Plus grave encore, certaines victimes n’ont toujours pas été indemnisées… Booder a rencontré l’une d’entre elles.

Booder fond en larmes sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste

femme de booder


Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, ce mercredi 24 novembre, l’ambiance est lourde. Malgré la présence de Booder, il n’est pas question de se moquer. Cyril Hanouna a en effet invité Inès, victime de l’explosion de la rue de Trévise, ainsi qu’Océane, épouse d’un des pompiers décédés. 3 ans après les faits, Inès raconte la scène d’horreur qu’elle a vécue : ” Je vois les pompiers qui cherchent quelque chose et qui ne trouvent pas.

Je suis avec mes deux collègues et nous sommes sur le point d’entrer dans l’hôtel. Puis j’entends un pompier dire : ‘Ça y est, je l’ai trouvé’. Je me retourne pour voir et l’un d’eux prend une clé pour fermer la conduite de gaz. Je pense qu’il n’a pas réussi à fermer le tuyau car il a éclaté dans la rue. La jeune femme, très émue, poursuit : “Je les ai vus mourir sous mes yeux. Je n’ai pas perdu connaissance et j’ai vu toute la scène”.

La mairie de Paris dans les grandes absences

spectacle booder


Inès, qui a subi 46 opérations et qui est désormais handicapée, est venue parler de son désarroi devant l’absence d’indemnités : “La mairie de Paris qui est mise en examen et le syndicat de copropriété qui l’est aussi, personne n’a voulu nous payer quoi que ce soit”. Cette histoire a profondément bouleversé Booder, ainsi que l’ensemble du plateau de l’émission, dont beaucoup avaient les larmes aux yeux.
Océane a également raconté son histoire tragique et sa colère : “Nous connaissons les risques en tant que femme et en tant que parent d’un pompier de Paris. Nous ne nous attendons pas à les perdre à cause d’une négligence.
Il semble que cette intervention sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ait fait son effet. La mairie de Paris vient en effet de débloquer 2 millions d’euros pour l’aide aux victimes, ce qui est un vrai soulagement.