L'association des anciens salariés de POCLAIN.

Extrait de La Mémoire Vive :

... À force de réparer et de faire réparer le Mercedes-Benz de la ferme, Georges Bataille finit par s'associer avec un mécanicien, Antoine Léger. La société « Bataille et Léger » est créée le 1er mai 1927 et l'atelier installé à Lagny-le-Sec. Réparations de voitures et de tracteurs, fabrications de quelques équipements de machines agricoles, vente de carburant, les activités de cette association dureront jusqu'à la mort d'Antoine Léger en 1929. Georges Bataille reprend ensuite seul l'atelier et l'installe au Plessis-Belleville, dans un bâtiment en face de la ferme. Et le 12 décembre 1930, la société change de forme et devient une entreprise personnelle sous le nom « Ateliers de Poclain ».



« J'ai voulu cet ouvrage parce que je crois que Poclain a contribué de façon exemplaire à la grande aventure des entreprises des temps modernes.
Celles-ci ont permis à des hommes et des femmes de mettre en œuvre des techniques nouvelles pour fournir les biens et les services dont nous disposons aujourd'hui.
Ceux qui ont participé avec passion à cette aventure Poclain seront heureux d'y retrouver des souvenirs qui ont marqué leur vie.
Ma fierté est d'avoir dirigé ces équipes créatrices de machines ; elles ont aidé à construire les infrastructures modernes en réduisant la peine des hommes.
Beaucoup ont trouvé à Poclain un cadre pour épanouir leur personnalité et j'en suis très heureux ; à certains qui ont pu être déçus, je demande leur indulgence.
Que tous ceux qui, actionnaires, fournisseurs, employés et clients ont fait Poclain, en soient ici remerciés. Ils peuvent être fiers de l'œuvre accomplie »


Pierre Bataille